Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 

 A tenter de jouer avec le temps, la tentation finit par tendre vers la mégalomanie |Garneth L. Perpetua|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
the world can always use more heroes
avatar
Garneth L. Perpetua
Recrue
Mar 8 Mai - 1:56



Un titre super badass

►NOM et Prénom(s): Perpetua L. Garneth
►Age : 42 ans
►Profession : Scientifique indépendant. Cette appellation est complètement fausse mais, à défaut d'inventer des mots plus capables de retranscrire toute la complexité des recherches sur les lignes temporelles, nous devrons nous en contenter. Ce que je peux rajouter est que je ne travaille pas dans un laboratoire partagé par d'autres scientifiques. Du moins plus depuis que mon principal collaborateur s'est suicidé après s'être accaparé mes recherches sous prétexte qu'il les finançait. La confiance du travail d'équipe fut possiblement mise à mal par ces derniers événements.  
►Groupe : Civil
►Avatar : by creepy9
►Compétences : Où commence la frontière entre l'être humain et le monstre ?
C'est une question qu'il m'a été posé à l'occasion d'une conférence quand fut abordé le sujet de l'expérience humaine. Les monstres n'existent pas, ils ne sont que des projets avortés, voilà ma réponse. Des expériences encore ignorées par la science moderne. Au cours de mes recherches visant à maîtriser les arcanes du temps, de l'espace et de ses différentes déclinaisons, certaines erreurs de jugements m'amenèrent moi-même à déstructurer ma propre enveloppe corporelle. Vulgariser n'est qu'une perte de temps que je ne maîtrise heureusement pas, alors épargnons-nous les détails techniques aujourd'hui. Les effets secondaires manifestent auraient été aux yeux de cet intervenant les signes évidents de la déshumanité. Ou de la sur-humanité ?
Mais les quatre mains spectrales qui obéissent à mes ordres ne sont que le reflet de ma maîtrise involontaire et sporadique de plusieurs plans différents de la réalité simultanée. Comme si notre monde était un calque entre-calé au sein d'une multitude et qu'il m'était devenu possible d'agir sur quelques feuilles environnantes.
Ces membres fantômes (au sens le plus imagé du terme) disparaissent et apparaissent selon ma volonté -cela demanda de l'entraînement. Depuis la décennie où elles me suivent, elles n'ont jamais pu se déplacer librement plus d'un mètre autour de ma personne et avoir plus de substance qu'une caresse sur les autres organismes. Tenir un objet ou exercer une pression sur une personne est la limite de leurs pouvoir. Mais elles restent des alliés de poids pour intervenir avec mon environnement immédiat et ainsi gagner un temps précieux dans mes recherches par la multiplication des tâches possibles.

►Equipement : L'action m'attire peu, mes recherches sont suffisamment palpitantes pour donner à mon corps l'éreintante adrénaline dont il a besoin. Si je venais cependant à devoir défendre mes travaux, ou ma vie, j'eu prit soin il y a un moment déjà de m'assurer la présence à mes côtés de l'équivalent d'un... garde du corps. On peut le dire ainsi. Cependant, je déteste laisser une question sans réponse, même si il s'agit d'y répondre pour en dénoncer la stupidité. Il me serait possible de lister tous le matériel dont je me sert pour mes recherches et le montant de tels engins - qui ont gagnés en valeurs après mes modifications. Mais la retenue d'un tel étalage de moyen et de savoir-faire me noue la gorge. Alors quoi vous donner à vous mettre sous la dent si ce n'est... hm. Oui. Pourquoi pas.

De l'équipement disiez-vous ? Et bien, je vous propose à la place deux expériences ratées qui s'avèrent être également des arguments puissants pour quiconque voudrait un jour m'agresser sur mon lieu de travail. Il s'avère qu'il y'a 5 ans des expériences étaient menés sur des chiots pour tester de nouveaux produits sensés permettre une meilleure "résistance" au voyage trans-dimensionnel (qui fit disparaître dans les limbes une dizaine de cobaye avant eux.)  Le projet fut un échec, évidemment, mais on observa chez les sujets une hypertrophie de la cage thoracique et des mâchoires. Mais également une dégénérescence avancée des tissus amenant des pans entiers de chairs à laisser place à des plaques osseuses sur-développées. Ces chiens furent voués à mourir avant même d'avoir atteint leur premier année.
Enfin, c'est ce que leurs états d'agonis indiquaient, mais pour une raison inconnue - appelons cela la détermination- la mort ne les faucha pas. Les laissant dans leur état de grâce (?) à la lisière du monde des vivants et des défunts.
Il m'a été aisé de leur trouver une pièce sécurisée dans mon laboratoire. Leurs comportements agressifs me force à les pacifier par des liens et de puissants sédatifs quand je souhaite entrer à leurs contacts. Mais je ne doute pas qu'un jour ces molosses me seront utiles d'une façon... ou d'une autre.


Pour résumer, mon équipement se résume à 3 chiens de gardes. L'un humain et deux autres canins. Braves bêtes.

►Avis sur la chute d'Overwatch : La chute ? Cela dépend de quelle réalité nous parlons, car il n'y a à pas douter une "dimension" où cette organisation est toujours debout. En train d'exercer sa surveillance infernale sur chaque personne de science qui semblent bousculer l'ordre établie par la morale. Ai-je l'air suffisamment amer pour donner un avant-goût de mes sentiments les plus positifs par rapport à l'effondrement de notre Overwatch ?  
►Si concerné(é) ou au courant, un avis sur le rappel des ex-agents d'Overwatch ? Vu les derniers événements, il est plus que difficile de faire l'ignorant sur ce "rappel". C'est sensé être un secret ? Alors il serait peut-être question de remettre en cause les protocoles de discrétion des agents impliqués. Mon avis est que leur guerre contre le Talon est bien loin des futurs enjeux qui attendent cet ère. Qui risque de concerner bien plus que le simple monde que nous connaissons.  
►Avis sur les Omniaques : Aussi étrange que cela puisse paraître, je considère que la conscience omniaque est une réalité dont la science ignore encore les secrets. Au même titre que la conscience humaine. Et je pense également que pour découvrir ces secrets, il est tout à fait possible de dépasser certaines considérations éthiques pour aller soi-même chercher les réponses. Mais ce n'est pas mon cheval de bataille.
►Quelques traits de caractère ? (facultatif) Il est possible que mon visage égal et sans couleur traduise d'un certain mépris. Voir même d'une insensibilité à autrui. Mes sarcasmes lancés sur mon ton usuel ruisselant de sérieux sont même parfois sources de quiproquo.
Si j'attends que l'on donne un certain crédit à mon intelligence ce n'est pas souvent retourné. Il en faut beaucoup pour que je considère une autre intelligence que la mienne. Et ne parlons pas de l'estimer.
Malgré une attitude glacée qui accompagne ma manière d'être, je suis quelqu'un qui apprécie foncièrement le danger tant que je le côtoie de mon propre chef. Si ce n'était pas le cas, je ne travaillerais pas dans un domaine capable de briser mon être et de l'éparpiller dans le vide de l'existences.
►Des détails significatifs ? Texte ici



Histoire

L'histoire de celle/celui que vous incarnez. Il est également possible de choisir l'alternative du test Rp (en soit, incarner votre personnage autour d'un sujet laissé libre à votre imagination. Sujet que le Staff peut vous aider à trouver). Pas de longueur minimale requise.

Quod opera consulta cogitabatur astute, ut hoc insidiarum genere Galli periret avunculus, ne eum ut praepotens acueret in fiduciam exitiosa coeptantem. verum navata est opera diligens hocque dilato Eusebius praepositus cubiculi missus est Cabillona aurum secum perferens, quo per turbulentos seditionum concitores occultius distributo et tumor consenuit militum et salus est in tuto locata praefecti. deinde cibo abunde perlato castra die praedicto sunt mota.
Vide, quantum, inquam, fallare, Torquate. oratio me istius philosophi non offendit; nam et complectitur verbis, quod vult, et dicit plane, quod intellegam; et tamen ego a philosopho, si afferat eloquentiam, non asperner, si non habeat, non admodum flagitem. re mihi non aeque satisfacit, et quidem locis pluribus. sed quot homines, tot sententiae; falli igitur possumus.
Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? Nihil est enim remuneratione benevolentiae, nihil vicissitudine studiorum officiorumque iucundius.
Quod opera consulta cogitabatur astute, ut hoc insidiarum genere Galli periret avunculus, ne eum ut praepotens acueret in fiduciam exitiosa coeptantem. verum navata est opera diligens hocque dilato Eusebius praepositus cubiculi missus est Cabillona aurum secum perferens, quo per turbulentos seditionum concitores occultius distributo et tumor consenuit militum et salus est in tuto locata praefecti. deinde cibo abunde perlato castra die praedicto sunt mota.

Vide, quantum, inquam, fallare, Torquate. oratio me istius philosophi non offendit; nam et complectitur verbis, quod vult, et dicit plane, quod intellegam; et tamen ego a philosopho, si afferat eloquentiam, non asperner, si non habeat, non admodum flagitem. re mihi non aeque satisfacit, et quidem locis pluribus. sed quot homines, tot sententiae; falli igitur possumus.
Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? Nihil est enim remuneratione benevolentiae, nihil vicissitudine studiorum officiorumque iucundius.







►Pseudo :
Texte ici
►Comment avez-vous connu le forum ?
Texte ici
►Une remarque ? Texte ici
►Avez-vous un double compte ? Texte ici




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Roman Sem.


 ►Localisation :
Là où ça vous arrange pas.


 ►Affiliation :
New Overwatch.


 ►Equipement :
Gants répulseurs, drones d’espionnage, un beretta nommé "pasdechance", oeil gauche mécanique.

the world can always use more heroes
avatar
Roman Sem
lazy bones
Mar 8 Mai - 2:07

Garnet est passée dans un nouveau look pour une nouvelle vie ?

plop, bienvenue par ici.
ça bidouille l'espace-temps ? Nickel. Je sens qu'on va pas s'entendre vous et moi.
bon courage et si jamais y'a besoin d'infos n'hésitez pas à nous biper !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Invité
Invité
Mar 3 Juil - 6:49

Bonjour Garneth, je me permets de venir voir si tu souhaites continuer ta fiche ou si je peux la clôturer ?

Prends soin de toi.

Angela




Revenir en haut Aller en bas
the world can always use more heroes

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

A tenter de jouer avec le temps, la tentation finit par tendre vers la mégalomanie |Garneth L. Perpetua|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet