Marchandage et Tentation [Five / Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Five Esso


 ►Localisation :
Traine les rues entre deux planques


 ►Affiliation :
Ex-agent d'Overwatch


 ►Equipement :
Deux pistolets customisé, deux katanas, deux Kodachi, Fronde gravitationelle

the world can always use more heroes
avatar
Five Esso
Colorful Voice
Dim 3 Juin - 18:36

Marchandage et Tentations

Très franchement, avec un nom pareille, elle s’attendait à avoir un rendez-vous dans une fontaine, une piscine ou même un lac. Etrangement, Calypso était un nom qui pouvait évoquer beaucoup de choses mais pour Five, c’était représentatif de la mer. C’était le nom d’une divinité dans des temps aujourd’hui reculés. C’est comme associer Cléopâtre à l’Egypte ou Napoléon à la France. Mais ça, ce n’était que son esprit qui divaguait alors qu’elle attendait là, en plein milieu de la nuit, sur le rebord d’un toit d’une grande métropole américaine.

Après avoir effectué quelques contrats dans la région, une fois encore, elle attira l’attention, que celle-ci soit bénéfique ou non. La petite omnic solitaire, espionne à ses heures, voleuse à d’autres, tueuse à gage en dernier recours… Parfois, elle se demandait comment sa mère aurait réagit si elle était encore vivante et si elle savait que sa petite chérie avait déjà prit la vie d’une bonne poignée de personne. Sans doute que son esprit serait plus au calme à savoir qu’ils étaient des crapules sans noms mais elle doutait que n’importe quelle mère serait ravie de voir sa progéniture, pour ainsi dire, suivre un chemin aussi dangereux et parfois aussi sombre. Quoi qu’avec le recule, la scientifique était tellement ouverte sur le chose, nonchalante et surtout compréhensive qu’elle lui dirait sans doute que si c’était pour s’en sortir et pour être heureuse au final, alors pourquoi pas.

C’était le genre de pensées qui la préoccupait durant ses moments… Elle était toujours à l’avance à n’importe quel rendez-vous. Après tout, elle n’avait pas grand-chose à faire en attendant de trouver une solution pour quitter la vie de mercenaire. Ici, elle attendait cette fameuse Calypso qui lui avait laissé un message sur sa fréquence cryptée. Le nombre de bar miteux et de repaires de gangster elle a du visiter pour laisser ses adresses ici, en Amérique, et avoir un peu de boulot. Peut-être qu’avec ce job, elle pourra repartir et se diriger au Mexique. Au Pérou. Pourquoi pas le Brésil ? Errer, faire un tour du monde le temps que les choses se calme et qu’elle trouve sa voie. Satisfaire sa curiosité maladive, expérimenté les choses de la vie qui lui étaient interdite jusqu’à lors.

Elle divaguait en mâchant un chewing-gum et en faisant des bulles, une jambe pliée sur les rebord du toit et l’autre pendant dans le vide, son regard un peu paresseux scrutant l’horizon lumineux de cette grande ville. Les étoiles étaient à peine visibles. Mais elle finit par être tirée de son humeur rêveuse par l’arrivée de quelques voitures et finalement un visage qu’elle reconnu d’après les descriptions qu’on lui avait donné. Calypso et sa troupe étaient là, en bas… A l’orée d’un grand parc ultimement enfermé par des rangées de maison. C’était un endroit comme un autre pour les rendez-vous discrets. Certains diraient amoureux mais elle préférait l’idée qu’on n’installe pas des caméras et des micros aux arbres. Ou du moins, pas tout le temps. De nos jours, les espaces vert étaient les seules refuges pour la vie privée la plus complète. Elle gonfla une autre bulle tout en faisant apparaitre une interface holographique entre ses doigts, montrant tout simplement l’heure. Elle aussi était à l’avance. La bulle éclata et elle se redressa, s’étirant d’une manière très humaine quand bien même elle n’en avait pas réellement besoin … Cela lui procurait des frissons agréables de mettre à l’épreuve ainsi ses composants. Il était temps de voir ce que Calypso désirait faire d’une omnic dotée de l’Aurora car c’était bien ça qui la rendait si spéciale et si efficace.

Le pouvoir de surcharger n’importe quoi, combiné au pouvoir d’améliorer ses aptitudes autant de fois que nécessaire ou presque. Un secret qu’elle devait garder et uniquement faire passer ses exploits pour « la meilleur technologie disponible à l’heure actuelle en matière d’omnic »…

Chargeant d’ailleurs son corps avec l’Aurora, elle fit un bond par-dessus la rue qui séparait les bâtiments de la verdure et discrètement, se posa sur une branche sans grandes secousses pour finalement se laisser tomber au sol, désormais moins en hauteur. Ainsi elle fit quelques pas en direction de la femme qu’elle devait rencontrer, finissant par se stopper en posant ses deux paires de bras sur ses hanches.

« Calypso ? Vous désirez un petit coup de main, à ce qu’il parait ? »


ft. Calypso




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Marchandage et Tentation [Five / Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-