Rencontrer quelqu'un de ... similaire. [Five Esso] [corée du sud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
the world can always use more heroes
avatar
Edward / Effilia
Recrue
Ven 22 Juin - 7:02

La Corée … Ce n’était pas si mal. Bon … Si on excluait le fait que, comme dans beaucoup des pays les plus touchés par la grande crise … Le racisme anti omniac était présent, et pas qu’un peu. Bon, les attaques à répétitions d’omniacs géants ne devaient pas aider … Et malheureusement, même si elle se percevait comme « différente », Effilia ne pouvait pas réellement changer l’avis général des locaux vis-à-vis d’elle. Heureusement, elle ne cherchait de problèmes à personne, et on le lui rendait bien : au pire, elle obtenait des regards méfiants, alors qu’elle marchait, mains dans les poches, dans les rues de Busan … Levant une main et appuyant, par pure forme, sur le bouton qui se trouvait « dans » ce qui lui servait d’oreille, elle envoya une alerte sur son radio-communicateur interne, afin que celui à l’autre bout du fil soit averti qu’elle voulait discuter directement. Non pas qu’il la laissait sans surveillance … Mais peut-être était-il parti au petit coin, ou se faire quelque chose à manger. Le signal retour quasi instantané lui indiqua qu’elle n’avait pas à s’en faire.

Edward ? Tu veux bien me refaire un topo de pourquoi on est ici, déjà ?
Hm. « Le requin d’argent », ça te dit quelque chose ?
Niet. Gentil ou vilain ? Je pencherais pour vilain.
Touché. Et moi non plus, je ne sais pas très bien qui c’est … Un membre subalterne du talon, je crois. Pas du style « gros poisson » comme il aimerait sûrement, mais son armure a des propriétés fascinantes.
… c’était une tentative d’humour ça ?


Le plus naturellement du monde, elle s’assit sur un banc, et sortit d’une des poches de sa veste une sorte de petite canette métallique, dont elle tira la « paille » pour la caler entre ses lèvres. Ce n’était pas du jus, du soda ou de l’alcool qu’elle se mit à aspirer, mais de l’énergie concentrée et stockée dans un genre de gel … Une version beaucoup moins visqueuse de ce qu’elle avait dans la poitrine, en réalité. Ça ne lui rechargerait pas grand-chose : au maximum, peut-être 5% de ses réserves totales … Mais autant profiter du calme ambiant pour ce genre de choses, d’autant plus qu’elle avait déjà pas mal marché aujourd’hui.

Plutôt un raccourci fait par mon cerveau côté dialecte. Bref, le requin d’argent a été arrêté et emprisonné par la police locale il y a de ça quelques semaines, mais son équipement n’a pas été détruit dans l’affrontement.
Ooooh, laisses-moi deviner. On est en train de le déplacer vers « un endroit plus sécurisé », et nous, on est là pour s’assurer qu’il ne disparaisse pas mystérieusement pendant le trajet.
En gros. Rajoutes que le requin lui-même s’est évadé de prison il y a quelques jours … mais impossible de le localiser. Le bougre a l’air bête, mais efficace, pour se planquer.
D’accord … Et le convoi part quand ?
Il y a environ une demi-heure.
… Et il est où ? Qu’est-ce qu’on fait là ?
Je surveille les fréquences utilisées par la police, et nous sommes à … 2 rues, en ce moment. Il va falloir se lever de ce banc. Le seul truc, c’est que même si tu ne fais rien d’hostile, avec ton apparence un peu … Particulière, et l’étuis de tes haches dans ton dos dont la forme est assez louche, on te suspecterait aussitôt.
Et vu qu’overwatch est illégale, tout ça, tout ça … La routine, quoi.
Soupirant alors qu’elle se levait, et pressait le pas tout en évitant de se faire percuter par des scooters un peu trop sur le trottoir, ou des piétons pressés, l’androïde passa à travers un hologramme de dragon chinois qui courait le long de la rue, une main dans la poche, l’autre tenant toujours sa canette. Un plan du quartier s’affichait devant ses yeux, et calquait un itinéraire à suivre , ainsi que le trajet normal du convoi, et les points auxquels il était le plus susceptible d’être attaqué. Ils vont bientôt prendre un vrai couloir de la mort … Où on se positionne ? Dans la même rue ? sur les toits ?

Une explosion, à quelques blocs de la position de la gynoide, lui offrit une réponse simple à comprendre : au front. Avant même cependant qu’elle n’ait réalisé, son corps s’était légèrement plus incliné vers l’avant, et ses jambes s’étaient d’elle-même mises à courir, produisant un crissement désagréable alors que le métal de ses griffes raclait quelque peu le bitume. Les manies d’Edward à prendre la main sans lui demander son avis … enfin, après tout. Rien de moins normal. Ce qu’elle considérait comme « son » corps était en fait le leurs … Et celui du jeune russe, en priorité. Bondissant et passant par-dessus une voiture, Effilia traversa ensuite les portes automatiques d’un magasin, dans les rayons duquel elle passa en coup de vent, sautant littéralement par-dessus les caisses enregistreuses pour ressortir par l’entrée située de l’autre côté du bâtiment. Prenant le virage à angle droit pour remonter la rue, elle ne freina qu’une fois arrivée à l’intersection de cette dernière, parvenant enfin sur l’avenue où avait eu lieu l’attaque.

Et il n’y avait pas de doutes à avoir. Attaque, il y avait bien eu … Le camion dans lequel se trouvait l’armure était désormais à terre, cloué au sol par une roquette plus ou moins artisanale. Un hovercycle avait également explosé, sans qu’on puisse savoir ce qu’il était advenu de celui qui le pilotait : deux autres, plus chanceux, avaient été abandonnés, les policiers prenants refuges des tirs derrière le camion du convoi. La foule criait, paniquée, et fuyait la zone le plus vite possible, au grand plaisir des individus habillés de noir, blanc et rouge qui avançaient, tels des commandos, en remontant la rue. Ces derniers, fusil à l’épaule et n’hésitant pas à lâcher des rafales ici et là, disposaient très clairement d’arme de guerre, customisées de même que leur uniforme pour bien appuyer à quelle organisation ils appartenaient … Talon, ou la griffe, selon les pays. Profitant du fait qu’elle n’était pas encore repérée, et aussi qu’elle était à l’opposé du camion par rapport aux bandits qui s’approchaient, elle piqua de nouveau un sprint, se baissant pour minimiser le risque de recevoir une balle perdue. Elle voyait également Edward lancer l’analyse d’un certain nombre d’éléments du décors, à une vitesse qui l’impressionnait … Des fois, elle doutait du fait que son concepteur n’était « que » humain.

Le fait qu’une rafale de calibre 50 ait monopolisé l’attention des quelques policiers se trouvant près du véhicule pendant quelques instants joua particulièrement en la faveur de l’androïde, qui put se rapprocher sans souci, et se laissa littéralement glisser sur les derniers mètres pour arriver à côté des forces de l’ordre. Ces dernières, surprises, pointèrent – en tout cas pour deux personnes – leurs armes sur elle, mais avant que la situation n’évolue négativement, elle sortit et montra bien clairement son badge d’overwatch aux individus en présence … Dire qu’ils furent « heureux » de voir cela aurait été exagéré, mais ils ne semblaient pas décidé à gaspiller des munitions sur elle, au moins.

Désolée d’arriver comme un cheveux sur la soupe. Quelle est la situation ?
5 hostiles confirmés, potentiellement un sniper et au moins un possesseur de RPG, ou un autre type de lance-roquettes. Nous avons déjà lancé la proccédure d’urgence, une à deux unités MEKKA devraient arriver d’ici peu.
D.Va ?
La remarque, bien que « juste », tira une grimace à l’officier … Mais visiblement, soit il n’appréciait pas la jeune streameuse et héroïne, soit il n’aimait pas qu’on pense que certains de ses collègues étaient comme elle, des personnes qui prenaient cela pour un jeu. Vous les étrangers, vous êtes vraiment tous les mêmes, *%$$¤ù* ! Non, pas D.Va, des membres des forces spéciales.
Avant même qu’elle ne puisse répondre, Effi sentit Edward prendre le contrôle de son module vocal, parlant à sa place. Cela se ressentit sûrement dans le ton posé de sa voix, malgré les balles qui volaient aux alentours … Il ne sert à rien de s’énerver officier, l’important reste d’assurer vos survies ici, l’acheminement de ce paquet, et l’arrestation de ces criminels. Combien de temps avant l’arrivée des Mekkas ?
Trop longtemps ! Au moins 7 minutes, ici …  Si on tient jusque-là … Au moins, ils ne semblent pas vouloir endommager plus que cela la coque avec des tirs explosifs, c’est déjà ça.

Pourtant, alors qu’il disait ça, l’officier vit Effi plisser les yeux … et suivre le point rouge qui se baladait sur son visage. Comme par réflexe, elle fit sauter les fermetures de la mallette, doublée en plomb, avec laquelle elle était venue, et en tira ses haches. Se redressant et scannant à une vitesse fulgurante l’environnement, elle parvint à dénicher un reflet rouge … Pile au bon moment. Le son d’une détonation retentit. L’androïde sentit les articulations de son bras s’activer d’elles-mêmes, alors qu’elle scannait la position du sniper, son arme, la vitesse estimée du projectile tiré, la balistique de ce dernier. Avec un naturel effrayant, la hache, comme au ralenti, vint trancher en deux la cartouche de calibre 50, la changeant en deux morceaux de métal bien distincts, dont l’un parti percuter la voiture de police blindée, alors que l’autre passait quelques centimètres sous le bras du policier, et rejoignait cette fois le sol. Le sifflement étrange qu’avait émit la lame en passant à une vitesse supersonique n’était pas agréable à entendre d’aussi près, mais il n’y avait pas le choix … Plongeant une main sous la cape de l’androïde, Edward ajusta son tir vers la sniper, et lui décocha un couteau de lancer. La lame de jet, qui décrivit une légère courbe dans les airs, rentra pile par la fenêtre d’où avait fait feu le tireur d’élite : il était probable que ce dernier avait pu esquiver, mais au moins il serait prévenu.

Ils n’ont pas l’air de vouloir s’embêter à vous laisser vivre non plus, visiblement … bon, tenir 7 minutes … il faudrait un plan d’action. Et vite.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontrer quelqu'un de ... similaire. [Five Esso] [corée du sud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-