Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 

 Calypso Drake [ 75 % ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
the world can always use more heroes
avatar
Calypso Drake
Recrue
Mer 9 Mai - 8:00



Un titre super badass

►NOM et Prénom(s): DRAKE Calypso
►Age : 25 ans
►Profession : Maîtresse de clubs de luxe
►Groupe : Hors la loi.
►Avatar : OC
►Compétences : Mémoire génétique.
Laissez là vous approcher, cédez à son charme naturel, à son charisme… Vous ne voulez pas résister. Elle est déjà contre vous. Vous l’enlacer. Vous frémissez lorsque vous sentez son souffle chaud dans votre cou … Alors que vous vous sentez bercer par ce moment de tendresse, une vive douleur vous fait redescendre sur terre. Calypso vous tient dans ses bras, vous essayez de vous débattre mais …vous y renoncer. La douleur se mue en un plaisir incomparable à tout ce que vous avez déjà ressenti. Aucun acte charnel que vous avez connu jusqu’ici n’était aussi intense que cet instant. Et pourtant … Vous êtes loin d’imaginer que vos plus précieux souvenir sont désormais à la portée de celle que vous pensez être votre amante. Naïf que vous êtes … Vous êtes déjà sous son emprise. Pris au piège. Vous reprenez vos esprits, alors que la belle s’écarte finalement de vous. De son regard hypnotisant, elle vous fixe en se léchant les lèvres encore teintées d’un liquide carmin… Du sang ?! Votre sang ?!  

►Equipement :
Des crocs aiguisés et modifiés, lui permettent de traverser la chair et aspirer le sang de ses victimes. Lors de la morsure, elle injecte pour éviter que sa proie ne se débat, un élixir provoquant un orgasme intense. Certaines rumeurs racontent que certains sont devenus totalement dépendant des morsures de la belle et se laisse mordre simplement pour pouvoir une nouvelle fois, ressentir ce plaisir indescriptible.
Un simple Berretta 9mm sans aucune fonctionnalité spéciale qu’elle garde souvent non loin d’elle, au cas où …  

►Avis sur la chute d'Overwatch : Aucun avis particulier … Cette organisation ressemble à une secte à mes yeux. Une secte qui se revendiquait d’être l’élite de l’élite. Elle était forcément vouée à l’échec
►Si concerné(é) ou au courant, un avis sur le rappel des ex-agents d'Overwatch ? Mise à part ce qui se dit aux infos en ce moment, je ne sais rien  concernant un quelconque rappel. Je l’ai déjà dit à votre collègue, monsieur. Ne savez-vous donc pas prendre en compte les informations déjà récoltées ?
►Avis sur les Omniaques : Eh bien … Ils ont leur utilité. Pour certains. Il suffit de savoir comment s’en servir et ne pas les laisser vous dominer, afin de ne pas laisser le passé se reproduire. Ne dit-on pas, connaît ton passé pour comprendre ton présent et appréhender ton futur …?
►Quelques traits de caractère ? (facultatif) Que voulez-vous savoir sur moi exactement ? Si je me décrivais, je vous ferais peur… Bien, bien si vous insistez. On dit souvent de moi que je suis insolente, provocatrice, charmeuse. Et je ne peux nier ces faits. Mais on oublie souvent mon ambition. Ma grande ambition. Lorsque je désire quelque chose, ou … quelqu’un. Je l’obtiens. De quelque manière que ce soit. Je suis rancunière. Je sais … Ce n’est pas joli, mais que voulez-vous ? La perfection n’existe pas, bien que je la frôle du bout des doigts. Manipulatrice au possible, je n’hésiterais pas à user de mon influence, de mes charmes et de tout ce dont je peux tirer profit pour que vous soyez à ma merci. Cependant, je ne tolère pas l’incompétence et je peux la punir très … sévèrement. J’aime m’amuser, de différentes manières.  Je suis crainte dans mon milieu, dans mon club mais aussi dans tout le monde de la nuit, que je domine petit à petit dans ma ville. Oh … Vous n’étiez pas au courant ? Vous avez devant vous l’une si ce n’est la dealeuse la plus influente des environs. Qu’est-ce donc ces mines effarés, messieurs ? Vous êtes surpris d’avoir voulu coucher avec une criminelle ? Mais mes mignons … Vous êtes loin d’imaginer de quoi je suis réellement capable.
►Des détails significatifs ? Une chevelure rosée, tirant vers le rouge … et des canines bien plus imposantes que la moyenne. Oui je pense que ce sont des détails … significatifs. Ah, sans compter aussi ma peau bien trop pâle.



Histoire

.

Lorsque vous rentrez dans l’établissement, une musique démarre. Des basses résonnent, faisant presque vibrer votre cage thoracique. Les coups de caisses sont agrémentés d’un chant de guitare acoustique, rendant la mélodie plus … suave. Rapidement, les deux premiers invités sont rejoint par une guitare électrique donnant une once de violence à la chanson. Dans la pénombre, vous voyez des silhouettes se mouvoir autour de barres mise en évidence sur des pieds d’estales. Un coup d’oeil rapide vous permets de voir que les jeunes femmes sont peu vêtues, mais les quelques tissus qu’elles portent mets leurs silhouette parfaites en valeur. Elles se déhanchent au rythme de la musique, qui maintenant est agrémenté d’une voix qui aspire à la sensualité tout en faisant référence à une certaine bestialité. Cela correspondait parfaitement à l’endroit. Les lieux sont plongés dans une lumière tamisée, renforçant cet aspect de luxure que détient cette boite. Alors que vous jouez des coudes pour vous avancer, vous remarquez parfois certains clients, assis dans des fauteuils de cuir en train de goûter aux plaisirs de la chair, de manière plutôt osée. Vous détournez rapidement le regard vers le bar, où des jeunes profitent d’un verre d’alcool fort. Vos yeux balaie la pièce, bondée de corps qui se déhanche au rythme de cette musique lascive. Vous ne la trouvez pas. La raison de votre venue ici… Vous commencez à douter.

Finalement, on s’approche de vous. Une sublime femme, aux cheveux d’argent munie d’un plateau vous fait face. A présent qu’elle est proche de vous, contrairement à ce que vous pensiez, elle n’est pas humaine, bien que sa morphologie soient conçue pour y ressembler. Une voix robotique fait écho. La musique est assez forte pour que seul vous puissiez l’entendre si vous vous rapprochez un peu.

“Bienvenue au Lux.”

Elle se penche légèrement et vous invite à saisir le verre servi pour vous sur le plateau. Votre alcool préféré… Vous jetez un regard à la serveuse omniac et vous décidez de finalement vous laisser tenter … Pour la première fois de la soirée.

“De la part de ma Maîtresse. Elle vous attends.”

On vous attends ? Étrange. L’omniac se tourne et se dirige vers le fond de la pièce. Vous hésitez à la suivre. Elle s’immobilise et jette un regard par dessus son épaule.

“Elle n’aime pas attendre…”

Vous vous décidez donc à la suivre, en buvant votre verre d’un cul-sec. Vous vous éloignez de la foule, pour vous aventurer vers des lieux plus intimes, des alcôves séparées par des voiles offrant ainsi de la discrétion à ceux qui la recherche. Parfois, vous pouvez entendre des rires et si vous tendez un peu plus l’oreille, ce sont des soupires qui vous font presque frémir. Vous suivez toujours la serveuse, qui vous emmène dans une alcôve bien plus grandes que les autres. La serveuse se glisse entre les rideaux et vous fait signe de la suivre à nouveau.

Devant vous, se dresse un spectacle bien étrange. Trois femmes, lovée l’une contre l’autre, dans un canapé de velour rouge sang. Toutefois, l’une d’entre elle vous intrigue. Sa peau est d’une pâleur presque cadavérique. Ses cheveux sont d’une couleur étonnante, un mélange de rouge et de rose, cascadant sur ses épaules dénudées. Leurs lèvres s’effleurent, tout comme leurs peaux, alors que les caresses qu’elles se donnent deviennent de plus en plus sensuelles.

“Ehm… Maîtresse…?”

La femme aux cheveux rouges interrompt ses occupations et vous regarde. Elle vous regarde, avec un sourire ancré sur ses lèvres. Elle vous dévoile encore un détail qui vous fait presque frissonner d’effroi. Vous remarquez, des canines bien trop développées, qu’elle ne manque pas de mettre en valeur.

“Les filles… Laissez-nous.”

Les deux jeunes femmes, aussi belles et partiellement dénudées se lèvent et quitte l’alcôve, non sans vous adresser un regard intéressé. La serveuse s’éclipse elle aussi, vous laissant avec la dernière occupante du lieu.

“Eh bien, eh bien. Vous en avez mis du temps … Où étiez-vous ?”

Elle vous fait signe de vous s’asseoir face à elle, alors qu’elle croise les jambes en vous dévorant du regard.

“Vous n’êtes pas très bavard… Pour quelqu’un qui me traque depuis des mois.”

Vous n’en croyez pas vos yeux … Est-ce bien Elle ? Cela vous semble presque trop facile. Votre expérience vous indique que lorsque vous recherchez quelqu’un de la sorte, après des mois et des mois de chasses vaines, lorsque vous le rencontrez enfin, ce n’est pas le fruit du hasard. Vous en êtes certain. Calypso a voulu cette rencontre. Vous sentir manipulé de la sorte vous consterne un peu. Vous décidez d’enfin prendre la parole, afin de ne pas la laisser dominer la situation … et vous.

“Calypso Drake. Nous nous rencontrons enfin …”


La seule réponse que vous recevez dans un premier temps est un sourire qui dévoile un peu plus ses canines surdéveloppées. La serveuse de la toute à l’heure, vous rejoint quelques instants, déposant d’abord devant votre hôte un verre doté d’un liquide bien trop rouge à votre goût. Vous recevez un nouveau verre de cette alcool dont vous raffolez. L’omniaque ne s’éternise pas et vous laisse en tête à tête.

“Oui … J’en avais assez d’être épiée comme un vulgaire gibier. Habituellement, c’est plutôt moi, la chasseresse. Que me voulez-vous ?”

Vous avez l’impression que cette question a déjà trouvé réponse auprès de celle qui l’a posée. Vous plissez les yeux, dans un signe de méfiance, alors que vous sortez de votre malette, un dossier, dans lequel, se trouve une photo que vous déposez sur la table qui vous sépare de la jeune femme.

“Vous connaissez cette personne ?”

Elle se saisit du cliché et l’observe attentivement. Elle semble surprise de voir cette image.  Non … Dans son regard aussi étrange soit-il, vous y décerner de la peur, de l’angoisse. D’une main tremblante, elle vous rends la photo. Après tout, qui ne le serait pas, en voyant une personne totalement ensanglantée, son corps nu bordés de plaies sous formes de dessins, faisant penser à des rituels sataniques. La souffrance qu’a dû ressentir la victime était clairement visible, dans les traits de son visage désormais, défiguré.  Même vous, qui avez vu ce cliché, un nombre incalculable de fois ces derniers jours, vous vous sentez mal à l’aise.

“N… non.”

Pour la première fois depuis votre arrivée, vous ressentez un trouble chez votre hôte, chose qui vous rassure pas vraiment. Vous êtes presque certain, Calypso connait l’auteur de ce crime. Vous ne dites rien de plus. Pour le moment et cherchez plutôt à connaître cette jeune femme si étrange. Vous sortez votre tablette, où y trône un dossier la concernant.

“Vous avez changé de nom. Il y a moins de deux ans. Pourquoi ?”

Elle plisse les yeux. Vous avez l’impression qu’elle va vous sauter à la gorge, tant son irritation était visible.

“Je n’ai fais que prendre le nom de ma mère.”

Elle ne dira rien de plus. Vous sentez que vous touchez un point sensible pour elle.





 






►Pseudo :
Texte ici
►Comment avez-vous connu le forum ?
Texte ici
►Une remarque ? Texte ici
►Avez-vous un double compte ? Texte ici




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Calypso Drake [ 75 % ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet