it's showtime (MTT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Roman Sem.


 ►Localisation :
Là où ça vous arrange pas.


 ►Affiliation :
New Overwatch.


 ►Equipement :
Gants répulseurs, drones d’espionnage, un beretta nommé "pasdechance", oeil gauche mécanique.

the world can always use more heroes
avatar
Roman Sem
lazy bones
Lun 26 Mar - 5:16



it's showtime
avec le fabuleux MTT
La chambre de motel est aussi démantibulée que son occupant, le vieux plafond grince d'agonie à chaque mouvement à l'étage supérieur et les murs sont tapissés d'une longue histoire de meurtrissures. A travers la fine palissade qui sépare son clapier de celui du voisin, Roman entend une voix bourrue qui tambourine et acclame la seconde suivante. Il faut croire que le match de ce soir est vachement intense. Il n'est pas assez curieux pour changer de chaîne, bien trop vautré sur son lit miteux pour actionner ne serait-ce que le petit doigt. Sur la table basse devant lui gît négligemment un carton de pizza, histoire d'être bien en phase avec l'environnement. Abandonné sur sa table de chevet un livre intitulé "Everett Interpretation of Quantum Me" aux pages cornées et à la couverture décolorée tranche un peu, sûrement pour incarner un contraste comique. Disons ça. Son œil gauche, récemment implanté, semble écraser son nerf optique. Il se sent désagréablement picoré et frotte paresseusement ses paupières. Roman se demande une seconde si le type qui s'est chargé de l'opération n'était pas un charlatant. Bah. Le garçon en arrive à la conclusion fatale que, pour ce prix-là, penser qu'il n'en était pas un serait bien innocent. C'était de bonne guerre. A voir comment les choses évolueront. L'heure attendue arrive enfin et après un bâillement surjoué une silhouette rose fend l'écran en se peignant dans une pose théâtrale. Le show de Mettaton prend en ampleur ces derniers temps et Roman n'y est pas forcément insensible, il se dit que ça aurait été chouette de le regarder en compagnie de son frangin. Que Seth aurait sûrement apprécié cette pluie de couleurs décomplexées. Depuis la disparition de son aîné ses goûts se sont modifiés, histoire que ceux du frérot ne tombent pas dans l'oubli. Ou peut-être pour mimer un peu de compagnie.
Evidemment si ce programme scintille devant lui ce n'est pas par hasard. Roman observe la star et la manière dont elle agit avec ses fans, essaie de comprendre les intentions de la prod derrière tout ce spectacle. Mettaton n'a pas l'air bien rétif à l'idée d'être approché et son poids n'est plus vraiment à minimiser. Un potentiel bon adjuvant. Ce show est assez atypique. Depuis Rio il n'y a que là que peuvent être glanées des nouvelles sur Overwatch sans qu'elles ne soient automatiquement colorées de colère. Enfin si on parle des canaux d'information conventionnels évidemment.
C'est bien pour ça qu'il a magouillé de sorte à assister à un talk-show présidé par la même célébrité le lendemain. Son but ? Se faire assez persuasif pour pouvoir mettre la main sur les vidéos du concert sanglant. Les originelles circulent assez mal et du beau monde serait sans doute à identifier dessus. Il s'étire négligemment et son squelette craque avec lourdeur. Une longue nuit à pianoter sur son pc portable l'attend, histoire de continuer à faire connaissance avec cette chaîne et ses grands pontes. Il est également temps de réactiver un vieux contact, il prend alors des nouvelles d'une technicienne du son rencontrée sur un forum et qui, c'est arrangeant, bosse demain à l'endroit visité.

La salle n'est pas exactement comme elle apparaît par le prisme mélioratif de l'écran, la scène est petite et enclavée entre une succession de caméras et des petits personnages en effervescence, bien invisibles aux yeux des téléspectateurs. Rien de très étonnant en fait. Le public est ordonnancé en rangs serrés et rien n'est laissé au hasard : les profils sont triés pour que les visages balayés par la caméra soient sympathiques. Roman est placé vers l'arrière, ce qui l'arrange bien. Avachi sur sa chaise tout du long des présentations il semble glisser sous son sweat, mains dans les poches, dormir d'un œil. Il sent distinctement des sourcils qui se froncent dans son dos, un homme qui lui fait penser à un manager finit par prendre une pause dans son sprint pour venir le houspiller. Sans faire de vagues Roman prétexte ne pas se sentir très bien et demande presque poliment la direction des sanitaires. La star, elle, est déjà bien implantée sous les feux des projecteurs. Lorsque la stature courbée du garçon s'infiltre dans les coulisses il entend derrière lui une question être adressée à Mettaton par la voix tremblante de "son plus grand fan" et un sourire fantôme touche vaguement ses lèvres froides. L'endroit est une véritable fourmilière, les petites âmes angoissées semblent trop affairées à respecter leurs timings pour lui prêter grande attention. C'est aussi, sûrement, que sa stature n'en impose pas vraiment et qu'il lui est simple de se faire oublier.
Il aboutit rapidement vers la personne recherchée : sa connaissance la technicienne, elle-même en plein rush. Il arrive à lui soutirer quelques mots et à lâcher quelques blagues. Assez pour endormir d'éventuelles méfiances et les regards se délocalisent ailleurs. Tout roule comme sur des roulettes. Roman peut actionner la phase b.
A l'extérieur son drone attendait docilement. Sem n'a que quelques commandes à actionner à distance et l'appareil flotte, stationnaire, devant les studios. Et là, boom, une décharge sonique est envoyée. Rien de bien méchant. Juste assez pour brouiller les systèmes électriques un instant et occasionner une petite coupure de courant. Roman ne se fait pas prier et bénéficie du tintamarre ambiant pour glisser entre les couloirs. La loge de la vedette n'est pas bien dure à trouver et il s'y engouffre en prenant soin de refermer derrière lui.
L'obscurité de la pièce ne le dérange pas vraiment, son œil artificiel aidant. Rapidement, la situation est rétablie et il ne lui reste qu'à patienter bien sagement dans le noir. Il n'a pas intérêt à s'endormir, attendre c'est pas son fort.
Une trentaine de minutes plus tard il entend dans le couloir une foulée de pas reconnaissable à ses talons pointus. Lorsque la porte s'ouvre pour le révéler, la lueur bleutée de son œil fend la pièce en dessinant vaguement sa silhouette. "donc j'imagine que les toilettes c'est vraiment pas ici." Lâche t-il d'une voix lente et décontractée. La lumière jaillit et vient nuancer son effet dramatique en révélant la bonhomie de son visage rond, nonchalant. "je plaisante. relax. je suis juste ton plus grand fan. ou ton deuxième plus grand fan, si on oublie pas le gars du plateau. et j'ai aussi des infos croustillantes sur Overwatch. je me suis dis que j'allais pas les garder pour moi. du coup ça te branche qu'on en discute ?" Ses mains toujours perdues dans ses poches, négligemment adossé au mur, il lance un sourire à son interlocuteur.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Mettaton


 ►Localisation :
Partout


 ►Affiliation :
New Overwatch

the world can always use more heroes
avatar
Mettaton
Knock'em dead Darling!
Lun 26 Mar - 23:31

it's showtimeft. Roman Sem

Le show du soir était prévus depuis longtemps, chaque chose était à sa place au millimètre prêt.
Chaque spectateur choisis avec soin par les producteurs de la star robotique. Qui  n'aimait d'ailleurs pas ça que les choix soient fait de cette façon. Il aime la diversité de l'être humain ça l'amuse.
Mettaton se fait aborder par un humain qui dit être son fan numéro 1, il lui sourit et lui signe un autographe mais comme il le dit si bien lui-même : chaque fan et son plus grand fan.
Une fois sur scène il remarque bien vite au fond le jeune homme qui s'endort et ne semble pas à sa place ici. Son manager va d'ailleurs le virer. La star continue ses poses dramatiques et ses paroles. Il doit interviewer une star, en direct bien sûr et comme chaque direct les aléa arrivent. Et là c'est une coupure de courant de quelques minutes, bien vite tout est rétablis et le show reprend son cours.

Une demi-heure plus tard profitant de la fin de cette émission et de sa journée de travail, Mettaton se dirige vers sa loge d'un pas rapide ses pas résonnent dans le silence déjà bien installé malgré la fin récente de la journée de travail. En ouvrant la porte il recule surpris devant l'éclat lumineux bleu qui fait ressortir une silhouette humaine, celle du jeune homme qu'il avait remarqué plus tôt. Ce dernier parle de façon décontractée alors que l'omniac allume rapidement la lumière dévoilant dans son entièreté la personne face à lui, personne qui n'a pas l'air très inquiétante ni effrayante. Mettaton a vu bien pire durant sa courte vie. Ses lèvre s'étirent en un léger sourire quand son interlocuteur fortuit reprend la parole.

« -je plaisante. relax. je suis juste ton plus grand fan. ou ton deuxième plus grand fan, si on oublie pas le gars du plateau. et j'ai aussi des infos croustillantes sur Overwatch. je me suis dis que j'allais pas les garder pour moi. du coup ça te branche qu'on en discute ?
-Qu'on en discute ? Et tu y gagnerais quoi Darling?  »

Il sait. Il sait que l'être humain fait rarement quelque chose de façon fortuite sans rien attendre en retour. De toutes façon qui fait ça ? Même la star ne fait rien gratuitement par pure bonté, il y'a forcément quelque chose derrière : son image de marque à garder, de l'argent, de la reconnaissance, etc.
Il l'invite tout de même à s'asseoir en se mettant face à sa coiffeuse pour enlever les paillettes de ses cheveux et les nettoyer un peu, il fait de même avec son visage retirant le maquillage qu'il applique à chaque show pour être fabuleux sous les projecteurs.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Roman Sem.


 ►Localisation :
Là où ça vous arrange pas.


 ►Affiliation :
New Overwatch.


 ►Equipement :
Gants répulseurs, drones d’espionnage, un beretta nommé "pasdechance", oeil gauche mécanique.

the world can always use more heroes
avatar
Roman Sem
lazy bones
Ven 30 Mar - 9:14



it's showtime
avec le fabuleux MTT
En déboulant sur ce qui ressemble de près à un stalker, à peu près n'importe qui aurait déjà appelé la sécurité. Sa présence pas exactement légale aurait pu en insurger plus d'un. Les célébrités ne sont généralement pas très enclines à bavasser avec un anonyme potentiellement armé, en plus. Bien sûr Roman avait anticipé l'éventualité mais il éprouve une certaine reconnaissance envers cet interlocuteur arrangeant qui lui épargne une sacrée salve d'efforts. Il n'y a pas de petite économie. En vérité se faire appeler darling l'amuse pas mal. Il faut croire que Mettaton ne sort jamais de son personnage - peut-être qu'il s'agit finalement de sa vraie peau et pas d'un costume imposé par la fièvre de l'audimat. Après tout dans ce huis clos la star n'a pas de public à séduire mais garde la même attitude flamboyante. L'humain serait presque étonné, l'est sûrement un peu puisqu'un sourire serein touche une nouvelle fois ses lèvres comme pour saluer la réaction de la star pas banale. La répartie de l'omniac ne prend pas de détours. Ça fait longtemps que le garçon n'a pas rencontré quelque chose d'aussi proche de l'innocence. Même si elle est ici enrobée d'une jolie couche de glamour. Roman sent qu'il n'aura pas à s'embarrasser de déguisements et qu'il pourra lui-même aller directement au but, ce qui est plutôt confortable. "touché." glisse t-il, acceptant très vite la capitulation. Il ne va pas batailler, chercher à prétendre que cette rencontre est désintéressée. Premièrement parce que visiblement le robot mérite un peu mieux qu'un mauvais mensonge. Deuxièmement parce que Roman n'a aucune envie de se creuser les méninges, il laisse les tentatives de manipulation discount à d'autres. Il hausse mollement les épaules et cligne de son œil organique. "t'as raison. puisqu'on est partis pour pas se mentir pourquoi ne pas se détendre et lâcher du lest. je suis pas exactement ton téléspectateur le plus assidu." On désamorce un petit coup. Il ne s'en excuse pas, mais bon ce n'est pas contre Mettaton. Il n'a jamais réussi à s'accrocher à un programme contrairement à son frangin. "on va dire que je suis plus quelqu'un qui qui a une dent contre le passé et qui s'est mis en tête de tirer des trucs au clair. la guerre, l'explosion du QG d'Overwatch, y'a eu pas mal de moments moches huh ?" Il présente les faits sur un ton contre-dramatique, paresseux. Mais son regard, lui, est profondément éteint. j'ai eu l'impression de pas être le seul à partir à la pêche aux infos en regardant ton show. tu es curieux, huh ? tu poses beaucoup de questions en tout cas. pas sûr que ça plaise beaucoup à tout le monde. les gens sont un peu rebutés par Overwatch actuellement heh heh." Rien de très étonnant avec le massacre récent perpétré par le Faucheur. Sur ce coup il rit un peu jaune, il aurait bien voulu pouvoir s'en ficher. Roman garde tranquillement les mains dans les poches en observant la star s'installer devant sa coiffeuse. La scène a un quelque chose d'étrangement familier pour une première rencontre. Assister au démaquillage du merveilleux Mettaton, niveau symbolique, c'est pas rien. En extrapolant un peu ça équivaudrait sûrement à un dépôt des masques. Okay il en fait sûrement trop. Toujours est-il que l'omniac n'a visiblement pas de gêne à son contact et selon l'expérience de Roman c'est assez inédit comme configuration. Du coup le garçon accepte l'invitation à  s'installer sans se faire prier, retourne avec désinvolture une chaise pour appuyer son menton sur le dossier, ses doigts toujours enfournés dans son sweat. Il regarde amicalement son interlocuteur situé directement à sa droite. "comme je suis pas mauvais dans mon "boulot" je peux me rendre utile pour satisfaire tes interrogations, buddy. Et toi t'es clairement bien placé pour chopper les infos fraîches à la source. du coup ce que j'y gagne c'est un camarade, un pote. et la même pour toi. ça te branche ?"








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Mettaton


 ►Localisation :
Partout


 ►Affiliation :
New Overwatch

the world can always use more heroes
avatar
Mettaton
Knock'em dead Darling!
Sam 31 Mar - 0:43

it's showtimeft. Roman Sem

Mettaton sourit toujours alors que son interlocuteur fait enfin franc-jeu. La star robotique s'en doutait dès le départ que ce jeune homme n'était pas un téléspectateur assidus. Mais il connaît un peu ses recherches on dirait.

«-Les débuts de la chute comme les membres de l’organisation le disent lorsqu'ils se font arrêter. C'est bien dommage d'ailleurs le monde a besoin de protecteurs puisqu'il ne sait se protéger seul. »

Il n'est pas dupe et voit parfaitement le regarde éteint de Roman, il a sûrement perdus beaucoup, même si il ne sait pas exactement ce que c'est, durant cette chute. Peut-être ses rêves d'avenir ? Ou de la famille ? Mais ce n'est pas vraiment le genre de mélodrame qui intéresse l'omnic.
Et pour lui se démaquiller n'est pas un tombé de masque même si il sait que chez beaucoup ça a cette symbolique. Son visage très humain comparé à beaucoup d'omniacs déstabilisent bien souvent lorsqu'on l'approche pour la première fois, pour MTT aussi cette configuration de calme relatif est nouvelle pour lui aussi.  L'atmosphère calme depuis le départ prend une tournure amicale agréable à la star. Il fait tout de même très attention à ne jamais relever sa mèche de cheveux, peut-être a t-il aussi un squelette dans le placard comme on dit ? Enfin...Façon de parler tout du moins. Il sourit amusé.

« -Je cherche effectivement à comprendre les agissements de certaines personnes. Je cherche à comprendre au-delà des apparence.Et oui Overwatch est un sujet tabou. Mais j'arrive toujours à avoir mes information darling »

Il laisse échapper un léger rire au mot amis. Vraiment ?

« -Qui me dit que tu ne va pas me trahir au premier truc ou tenter de me nuire darling ? Je ne te connaît pas après tout. Pourquoi voudrais-tu d'une star comme ami ? Ai-je vraiment envie de te donner ces informations ? Darling~ »

Il cherche à savoir les réelles motivations de cet homme. Il n'y croit pas au fait de devenir ami si facilement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Roman Sem.


 ►Localisation :
Là où ça vous arrange pas.


 ►Affiliation :
New Overwatch.


 ►Equipement :
Gants répulseurs, drones d’espionnage, un beretta nommé "pasdechance", oeil gauche mécanique.

the world can always use more heroes
avatar
Roman Sem
lazy bones
Mar 3 Avr - 9:16



it's showtime
avec le fabuleux MTT
Un sourire paisible flotte sur son visage rond. Il ferme les yeux une seconde, accueille les mots de la star et les soupèse tranquillement. Roman n’est pas du genre à vouloir gagner contre l’avis des autres – moins par respect que par relativisme. Certainement, aussi, car il n’a pas de cause idéale à défendre. Les choses ne restent jamais figées, les acquis ne sont que des mirages à ses yeux fermement désabusés. Tout peut toujours être réinitialisé. Il n’y a pas grand-chose qui le touche sincèrement et faire semblant ce n’est pas son fort. Il ne fait pas de hiérarchies, aucune ligne de points, d’actes, n’est plus vraie qu’une autre faute d’un prisme de lecture auquel tenir. Tout dans son monde est absolument égal en valeur.
Bon d’accord presque tout. Avant il y avait le frangin à qui laisser de l’importance. Seth donnait le la et Roman s’accordait dessus. Il le suivait, ils rigolaient bien. Il en aurait presque oublié que la présence du bro était également une variable et pas un fait fixé. C’était toujours abstrait mais l’islandais avait réussi à s’investir un minimum dans la logique inoffensive de son frère. Jusqu’à ce que Seth soit effacé. Ce n’est pas parce que ça pouvait arriver que ça devait arriver. Ce n’est pas pour défendre une quelconque justice mais ceux qui ont pris la vie de son frère ne gagneront pas la partie. Même si Roman doit tout y dépenser. Il a décidé d'être pour eux un empêcheur de tourner en rond histoire d'occuper le reste de son existence. Que ce soit juste ou non, vrai ou non, lui importe peu. Son oeil organique brille d'un mince éclat d'amusement alors qu'il observe la célébrité. "j’ai une question pour toi. est-ce que tu penses qu'un protecteur peut faire de vieux os ?" Une question pas si fermée que ça. Délibérément imprécise. Il faudrait définir ce qu'il est attendu d'un protecteur alors que le Petras act désigne les héros d'hier comme les criminels d'aujourd'hui, alors qu'Overwatch fut baignée dans de nombreuses affaires colorées d'ingérence, de dissimulation, d'actions liberticides et de pertes civiles pendant ses années dorées. Durant la guerre le monde avait besoin d'une dichotomie plus nette entre le bien et le mal, nuancer c'était plus dur au milieu de la franche galère. Et faire de vieux os ? Face à des ennemis malgré le malus accordé par d'éventuels idéaux ? Face à la postérité une fois que l'histoire aura changé les médailles en reproches ? Il n'y a pas de bonne réponse et Roman n'attend rien de particulier. Le jeune homme, au regard malicieux, veut juste voir comment son interlocuteur s'appropriera la question pour tenter de le sonder un peu. Peut-être que ce que le robot formulera sera instructif. A ses yeux Seth ressemblait bien à un protecteur. Roman hausse paresseusement les épaules et s'avachit davantage contre le dossier de la chaise en bois. "heh heh. c'était pas franchement joyeux. on va dire que j'ai pas encore épuisé ma question. qu'est-ce qui vaut l'coup dans c'monde pour toi, buddy ?" Il est plutôt curieux de le savoir. Il n'a pas souvent eu l'occasion de parloter avec un omnic, encore moins avec un omnic aux traits physiques si humains. Les détails, les volontés, derrière sa conception titillent vaguement sa curiosité. Roman a un petit rire mollasson, qui secoue son torse sans relever sa joue du bois contre lequel elle est incrustée. "la méfiance c'est souvent une bonne idée. mais j'suis beaucoup trop fainéant pour être une menace." Il marque un temps de pause. "welp. on me dit dans l'oreillette que c'est pas un argument valide. dommage. j'aurais pu m'en tirer facilement avec ça. disons que j'ai bien connu quelqu'un qui m'aurait pas laissé être un sale type. c'était quelqu'un qui avait juste besoin de mauvaises blagues, de bonne bouffe et d'amis sympas. c'est inspirant." il lui lance un sourire qui donne un peu de vie à la bonhomie endormie de son visage. En faisant référence à son frangin il laisse volontairement filtrer une information sur laquelle la star pourra, ou non, rebondir. Histoire d'être légèrement moins un inconnu. "plus sérieux huh ? t'as absolument pas le profil de ceux contre qui j'ai une dent, pal. et ça s'rait contre-productif de te faire des crasses alors que t'peux me donner un coup d'main si t'en as l'envie. Roman se redresse finalement sur sa chaise. Le sérieux fige soudain son regard. "pour te prouver ma bonne foi j'vais te partager une info. j'compte rejoindre un p'tit groupe qui veut prendre la relève d'Overwatch et qui semble pas mal installé dans l'milieu. j'aimerais bien t'en dire plus mais, voilà, on est pas encore officiellement potos. oh. et je m'appelle Roman, aussi."








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Mettaton


 ►Localisation :
Partout


 ►Affiliation :
New Overwatch

the world can always use more heroes
avatar
Mettaton
Knock'em dead Darling!
Mar 3 Avr - 17:39

it's showtimeft. Roman Sem

Mettaton pencha légèrement la tête avec un léger sourire en coin.

« -Un protecteur Darling ? Eh bien cela dépend. Je suppose qu'il fait de vieux os si il fait attention à sa vie. »

Il n'en sait rien en réalité mais l'avouer ferais mal à son égo. Il reprend.

«-Mais si l'on parle d'Overwatch cela dépend. La plupart des membres sont devenus des gens travaillant encore pour la protection des civils. Donc...je suppose qu'ils peuvent faire des vieux os.Enfin si tu entend protecteur quelqu'un travaillant pour protéger les gens qui lui sont proches ou non darling. »

Il n'a pas non plus la science infuse, même si il a un excellent sens de l'observation. Le jeune en homme en face...La star n'arrivait pas à le sonder, à deviner ce qu'il trafficotait. Il semblait paisible et flemmard aussi. La star était amusée par cet échange, lui qui d'habitude posait les questions. Il devait y répondre maintenant.

« -Tu en pose des questions mon jeune ami~Je ne suis pas tant habitué à cela. Ce qui vaut le coup ? La gloire. Rien de plus darling. Je te retourne la question maintenant ?  »

La star sourit face à l'info que l'autre laisse filtrer.

«-Quelqu'un ? De tes proches ? Il était un protecteur à tes yeux ou ton protecteur tel un garde du corps?  »

Il tente juste de faire un lien logique et dis un peu des choses aux hasard.
Son regard s'illumine légèrement au lâché de l'info et il devient très curieux tout à coup.

« -Quel groupe ? Dis moi ? Je m'ennuie enfermé dans ces studio tu sais Roman?Je suis un journaliste d'action être sur le terrain me donne envie. Qui sont les membres ? Des anciens membres d'Overwatch? »

Il a totalement baissé sa garde face à cette info.




HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

it's showtime (MTT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-