Moira, by your side. [COMPLET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Moira


 ►Localisation :
Indéterminée


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Emprise Biotique

the world can always use more heroes
avatar
Moira O'Deorain
Recrue
Lun 1 Jan - 11:55


   

   
Science will reveal the truth
"A dreamer is one who can only find his way by moonlight, and his punishment is that he sees the dawn before the rest of the world."

►NOM : O'Deorain
   ►Prénom(s) : Moira
   ►Age : 48 ans
   ►Nationalité : Irlandaise
   ►Profession : Généticienne ( Ministre de la Génétique à Oasis)
   ►Groupe : Talon
   ►Avatar : Elle-même
   ►Equipement :

Moira est l'inventrice de sa propre arme : l'Emprise Biotique. Elle est en grande partie le résultat de ses travaux personnels et de ceux du Docteur Angela Ziegler, réexploités ici d'une manière qu'elle aurait sans aucun doute désapprouvé. En effet, son mode de fonctionnement est des plus cruel.

Cette machine, qu'elle porte sur son dos, est composée de plusieurs éléments distincts. Un nœud central, partie la plus visible, agit comme un catalyseur. En effet, c'est grâce à lui que l'énergie biotique est créée. Des tubes enroulés autour de ses épaules permettent sa circulation, certains se prolongeant le long de ses bras au travers de bracelets et branchés aux dispositifs situés sur la paume de ses mains, ces derniers prenant la forme de plaques avec un trou central. Ce dernier sert à concentrer l'énergie produite/aspirée en un point. Celui de sa main gauche expire de l'énergie, celui de sa main droite l'aspire.

Dispositif des mains:
 

Il est à préciser que les matières utilisées sont durables et fortifiées, de telles sorte qu'endommager les composants de la machine peut être difficile sans pour autant être impossible.

Son fonctionnement est plutôt complexe dans les détails, mais les explications seront ici simplifiées.

Le dispositif de sa main gauche permet de soigner tout individu grâce à une projection d'énergie biotique, qui apparait sous la forme d'un spray de couleur jaune. La structure cellulaire du patient se régénère à une vitesse vertigineuse, ce qui a pour effet de guérir toute blessure.  Attention tout de même : plus la blessure est conséquente, plus elle nécessitera d'énergie biotique.  L'application est étonnamment sans douleur, presque agréable. La portée du spray est de trois mètres environ, ce qui fait que les patients ont besoin d'être dans les alentours directs de Moira pour ressentir ses effets.

Mais pour acquérir cette énergie, des sacrifices sont nécessaires. C'est pourquoi le dispositif de sa main droite a été créé. Son rôle ? Il permet de désagréger la structure cellulaire d'un individu de manière considérable. Sa portée est de plusieurs mètres ; plus Moira sera proche, plus la désagrégation sera efficace.
Ce processus se manifeste par un filin violet. Les cellules subissent une dégénérescence graduelle. Les symptômes observés sont, dans un premier temps, une fatigue qui se fait de plus en plus intense, menant à des étourdissements, voire à l'évanouissement si l'utilisation de ce dispositif est prolongée. Des nécroses finissent par apparaître sur la peau ne laissant à terme qu'une enveloppe nécrosée dépourvue de vie. L'énergie aspirée est ensuite remodelée dans le nœud central, qui la transforme en énergie biotique prête à être utilisée.

Emprise biotique :
 

Il est à préciser que ce ne sont pas les seules fonctions dont dispose cette machine. Moira peut également concentrer de l'énergie (biotique ou dégénérative) afin qu'elle prenne la forme d'une orbe, jaune pour la main qui donne, violette pour la main qui prend. Cette orbe échappe aux lois de la gravité ; elle flottera et rebondira sur les parois rencontrées et ce jusqu'à ce qu'elle disparaisse (c'est à dire au bout d'une dizaine de secondes environ). Une orbe de jouvence soignera les personnes alentours tandis qu'une orbe de dépérissement absorbera la structure cellulaire des individus l’avoisinant.

Les orbes:
 

Lorsque suffisamment d'énergie a été stockée dans le "nœud", l'Emprise Biotique peut la déverser crue par les deux pores de ses mains. Il s'agit d'un phénomène que Moira a nommé "Coalescence", où énergie biotique et énergie de dépérissement se mêlent. Ce rayon est destructeur pour toute personne ne possédant pas de dispositifs bien spécifiques implantés par Moira, qui en fait don à ses alliés préalablement. Tandis que ces derniers sont régénérés bien plus rapidement qu'à l'accoutumé et sont épargnés, ses ennemis, quant à eux, se font désagréger à une vitesse similaire.

Coalescence:
 

   ►Avis sur la chute d'Overwatch : "La chute d'Overwatch n'a rien de véritablement étonnant. Elle n'est que l'une des conséquences de leur esprit étriqué, tout au plus ... Personnellement, j'y vois du potentiel gâché, notamment en ce qui concerne son pôle scientifique.

Cependant, pour être tout à fait transparente avec vous, je n'ai que faire du sort de ceux qui m'ont fait obstacle autrefois. Brider ainsi le progrès ... cela n'a aucun sens. Bon débarras.
"


   ►Si concerné(é) ou au courant, un avis sur le rappel des ex-agents d'Overwatch ? "Pourquoi répéter les erreurs du passé ? Overwatch n'a plus sa place en ce monde. D'ailleurs, ce n'est pas ce petit groupe de pécores s'amusant à jouer aux héros qui fera la différence. "

   ►Avis sur les Omniaques : " Les Omniaques sont des machines, nul ne peut ignorer cet état de fait. Mais à la différence de n'importe quel algorithme, ils sont sentients - ou convaincus de l'être, c'est sujet à débat chez bien de mes confrères. Dans tous les cas, force est de constater que leur I.A a été suffisamment développée pour permettre la naissance d'une forme de conscience très semblable à la notre, et ce dans la mesure où ils éprouvent des sensations, des émotions, et sont sujets tout comme nous à des instincts.

Je ne ressens aucune aversion envers les Omniaques. Même s'il s'agit d'une forme de vie très différente de la notre, je ne peux nier qu'ils sont doués de raison, qu'elle soit artificielle ou non. A partir du moment où une I.A a atteint le même niveau d'intelligence qu'un humain adulte, la question ne se pose pas sur la manière de les traiter. Évidemment, tout le monde ne partage pas mon point de vue : le gouvernement Anglais est particulièrement décevant à ce sujet. Mais vous savez ce que l'on dit : de l'ignorance nait la peur. Pourtant, il suffirait qu'ils voient de quoi sont capables ceux qu'ils appellent des "bouts de ferraille" pour se rendre compte de la simplicité de leurs jugements. Mondatta n'en est que l'un des exemples les plus éminents : il était le guide spirituel d'un groupe d'Omniaques, retirés au Népal, qui sont allés au de-là de leurs existences pré-programmées. N'est-ce pas là la preuve que leur I.A dépasse celle des machines qui nous entourent ?

Je suis tout de même curieuse sur les causes du développement d'un tel niveau de conscience. J'aimerai pouvoir étudier leur machinerie de plus près, lorsque j'aurai un peu de temps libre. "

 
 


   ►Une prochaine guerre, serait-ce probable ? " La "guerre" est un mot bien fort pour désigner ce que le futur a à nous offrir. La nature humaine a prouvé à maintes reprises que les conflits sont inévitables, et mes très chers mécènes veillent à ce qu'ils persistent pour servir leurs propres desseins. Leur envergure, cependant, est dépendant d'un certain nombre de variables telles que la résistance opposée, le degré d'implication des différents partis ... et j'en passe. Cependant, si je devais faire une estimation à partir des données actuelles, je dirai que les chances de vivre une guerre d'ampleur quasi-égale à celle que nous avions vécu auparavant serait de ... mh ... 67,8%. "

   ►Des détails significatifs ? " Vous êtes encore là ? ... La porte est au fond à droite. "

   

   


   

   

   
   





Moira O’Deorain est née à Dublin, fruit de l’amour de deux scientifiques irlandais : Darren O’Deorain et Erina O’Deorain, couple qui s’est formé au fil de leurs collaborations et des années de travail passées ensemble. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils se rendirent compte que leur fille avait hérité d’un trait génétique des plus particulier.

L’hétérochromie est une anomalie génétique extrêmement rare, chez les animaux comme chez les humains - si rare qu’estimer avec exactitude le pourcentage mondial héritant de ce gène de manière naturelle est impossible. D’ailleurs, il s’agit bien davantage d’une malédiction que d’une chance, puisque cette particularité est souvent le symptôme d’une maladie dégénérative comme le syndrome de Waardenburg. Aussi comprendrez-vous l’inquiétude des O’Deorain quand leur premier enfant, Moira, naquit avec deux iris de couleurs différentes, l’un d’un agréable bleu ciel, l’autre d’un marron qui se rapprochait du cramoisi. Deux jolies sources de bien de tracas qui, heureusement, s’effacèrent rapidement : la santé de la petite fille n’était pas en danger.

Moira a toujours été fascinée par ses yeux, et cela avait commencé dès sa prime jeunesse. D’abord sous un angle purement esthétique, leur singularité suffisait à la rendre fière car elle ne ressemblait à nul autre enfant de son âge. Elle était spéciale, unique. Mais bientôt, en grandissant, elle s’interrogea rapidement sur les raisons qui avaient permis l’apparition de ses yeux vairon. Sa curiosité naturelle, mêlée à son esprit analytique et à sa constante volonté de parfaire sa compréhension du monde annonçait les prémices d’une femme de sciences.  Avoir des parents versés dans ce domaine l’avait également aidé à développer ses prédispositions.

Etant particulièrement intelligente, Moira n’eut aucune difficulté en tant qu’enfant, jeune fille, et adolescente, à traverser les différentes étapes du système éducatif irlandais. Elle était particulièrement versée, comme l’on pouvait si attendre, dans les disciplines scientifiques avec lesquelles elle avait des facilitées. Mais ce qui la passionnait le plus, par-dessus tout, était la génétique. L’emboîtement des cellules, l’ADN, autant d’éléments si petits et pourtant si indispensables pour former des êtres humains uniques, leur accorder la vie, et d’influencer leur métabolisme. Dès lors, la question ne se posait plus sur son futur – d’autant plus qu’elle se sentait plus concernée que n’importe quelle autre personne sur ce sujet, qui le tenait à cœur. Elle serait une grande scientifique, plus précisément une généticienne qui contribuerait à l’avancée de la société humaine.

Ses pas la guidèrent vers de longues études supérieures, et ce en vue de l’obtention d’un doctorat. Elle se fit remarquer par bien des individus, professeurs et étudiants, pour la brillance de ses idées et raisonnements. S’ils ne tarissaient pas d’éloges, certains, cependant, médisaient dans les ombres en lui reprochant sa suffisance. Si l’ingéniosité de Moira est indéniable, elle est cependant quelqu’un possédant une confiance en soi qui va de l’indifférence jusqu’au mépris chez les personnes qu’elle considère comme inférieures à elle – autrement dit, la majorité des êtres humains qu’elle a eus l’occasion de rencontrer. Pourtant, si ils la connaissaient mieux, ils auraient pu constater qu'elle sait s'incliner devant le génie scientifique.
Un autre reproche fait à son égard est son obsession pour la science, qu’elle fait passer avant toute chose que ce soit sa vie sociale ou elle-même, n’y prêtant qu’un intérêt secondaire. Fort heureusement, cela ne l’empêcha pas d’avoir d’autres occupations sur le côté : elle apprécie notamment la littérature, particulièrement les œuvres d’Oscar Wilde. Son goût pour les lettres explique, par ailleurs, sa façon de parler qui a tendance à être d’un registre élevé. Plus secrètement, elle apprécie lire des mangas ou regarder des animes, qu’elle trouve particulièrement divertissants.

Une fois son doctorat en poche, elle put se consacrer pleinement à ses recherches personnelles. Ses projets étaient déjà bien définis et c’est sans hésitation qu’elle prolongea les travaux qu’elle avait amorcé lors de ses études. L’objet de ces derniers était à la fois ambitieux et complexe : trouver le moyen d’altérer l’ADN à un niveau cellulaire, chose que les technologies actuelles n’arrivaient pas encore à réaliser. Le défi était à la hauteur de ses prétentions, d’autant plus qu’il marquerait le monde à jamais si elle parvenait à atteindre son but : ce serait une étape prometteuse dans la guérison de maladies autrefois incurables. Mieux, elle y voyait le moyen de maximiser le potentiel des humains de bien des manières. Evidemment, un tel projet était couteux, mais ce n’était pas les opportunités qui manquaient au regard de la réputation qu’elle avait commencé à se forger, aussi n’eut-elle aucun mal à les financer partiellement.
Parvenir à son but fut long, certes, et ses financements devinrent de plus en plus maigre au fil du temps ; mais le mot « impossible » ne figure pas dans le vocabulaire de Moira O’Deorain. Aussi, c’est avec une grande fierté qu’elle finit par, après des années d’expérimentations, publier une étude qui détaillait une méthodologie permettant de créer des programmes génétiques personnalisés. Cela aurait dû être un énorme pas en avant aussi bien pour sa carrière que pour la science.

Mais des obstacles firent barrage à ses ambitions.

La réaction du pôle scientifique d’Overwatch, accompagné de la communauté scientifique, fut sans appel. Tous pointèrent du doigt le caractère controversé de son document, qui fit bien des vagues. Nombre de généticiens tentèrent, de leur côté, de parvenir aux résultats mis en avant par Moira. Aucun d’eux n’y réussit, ce qui renforça les nombreuses accusations aux sujets de ses méthodes, qualifiées au mieux de « discutables », au pire d’ « insulte à l’éthique », fait qui était indéniable.

Moira ne fonctionne qu’uniquement par la logique. Pour elle, la fin justifie les moyens, particulièrement lorsqu’il s’agit de la science qui revêt une importance capitale à ses yeux. Entraver le progrès au nom de principes tels que la morale ou l’éthique n’aura jamais de sens pour elle. Quel est l’intérêt de restreindre les avancées scientifiques au nom de ces valeurs ? En quoi est-ce ultimement bénéfique pour l’avancée de la science et de l’humain ? Pourquoi est-ce que les hypocrites qui lui servaient de confrères ne voyaient pas que pour progresser, il était nécessaire de payer un certain prix ?
Aucun d’entre eux n’aurait pu l’imiter, elle qui est bien plus dévouée à la science que n’importe qui d’autre. Moira avait dû donner une partie d’elle-même pour progresser dans ses recherches, sa main droite endommagée témoignait suffisamment de ce fait. Et contrairement à elle, ils ont peur de prendre des risques. Pour autant, elle ne craint pas de faire face à l’erreur, admettant volontiers ses échecs ; pour elle, l’important est de réajuster sa méthodologie et de continuer, s’en servir comme données à réinvestir. Même si cela veut dire mettre des personnes en danger ou se mettre en danger elle-même, partant du principe qu'elle réussira (ce qui est très souvent le cas) et que toute erreur est rattrapable.

Toujours est-il que peu importe ses raisons, Overwatch la condamna, jugeant que ses méthodes étaient trop radicales, trop controversées pour être ignorées. Elle fut marginalisée de la communauté scientifique, et n’obtint plus aucun financement pour continuer ses travaux. C’est non sans réticences qu’elle fut obligée de fermer son propre laboratoire.

Mais un individu des plus inattendus fit son apparition, intéressé par le potentiel de ses découvertes : Gabriel Reyes, commandant de Blackwatch. Moira ne connaissait pas cette organisation jumelle à Overwatch, cachée volontairement du public. Mais peu lui importait : cet homme avait du travail à lui offrir, de quoi continuer ses projets. Mieux, il partageait la même volonté de contourner les règles d’Overwatch. Il disait vouloir quelqu’un pouvant le conseiller en génétique. Elle accepta l’offre qu’il lui proposait, non pas sans l’avoir décortiqué dans tous les angles possibles imaginables.

Libérée de ses entraves, elle pu s'en donner à cœur joie. Ses recherches firent des avancées fulgurantes, atteignant un potentiel qu’elle-même n’aurait pas soupçonné. Elle se lia d’amitié avec Gabriel, qui lui servit dans ses expériences. Elle parvint à modifier considérablement son ADN, lui offrant ainsi une capacité hors du commun fortement inspirée de son expérience initiale avec sa main : celle de pouvoir se rendre intangible, pareil à une ombre. Elle-même était parvenue à stabiliser son propre état, lui offrant des dons similaires – bien qu’elle fût très loin d’être aussi endommagée que ne l’ait été Reyes, ayant provoqué chez lui une régénération et décomposition de ses cellules à un rythme hyper accéléré.

Son emploi était un secret bien gardé jusqu' à ce qu'il soit découvert lors des enquêtes qui suivirent l'incident de Venise. De nombreux hauts fonctionnaires de Overwatch désavouèrent toute connaissance de son affiliation avec elle.
Puis vint la chute de Blackwatch , qui ne fut qu’un incident mineur. Bientôt, ce fut au tour de l'organisation fantôme de Talon de la soutenir, et ce pendant des années, l'aidant dans ses expériences en échange de l'utilisation des résultats à leurs propres fins. Bien qu'ayant sa place au Conseil, elle-même ne participe que très rarement à leurs missions, préférant s’adonner à la science et tout au processus de découverte qu’à l’application concrète de ses résultats.

En parallèle, d’autres mécènes se présentèrent bientôt à elle au travers du collectif scientifique situé à la ville d'Oasis, où elle fut sélectionnée comme Ministre de la Génétique. Elle se complait particulièrement dans cet endroit, où elle cotoit des gens qui, comme elle, contribuent à l'avancée de la science dans les ombres.






   
   
   

   

   



   ►Pseudo :
Ehnila
   ►Comment avez-vous connu le forum ?
Par le biais du moteur de recherche "Google".
   ►Une remarque ? Nope !
   ►Avez-vous un double compte ? Que nenni.
   




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
周美灵


 ►Localisation :
Au labo !


 ►Affiliation :
Neutre, scientifique


 ►Age :
33

the world can always use more heroes
avatar
Mei-Ling Zhou
Freeze don't move !
Mar 2 Jan - 22:28

Bienvenue Moira, c'est un plaisir de t'avoir parmi nous !
Excellente écriture, on sent que tu adores ce personnage, que tu l'as également beaucoup étudié pour décrire son équipement et ses pensées aussi fidèlement ! Hâte de lire la suite ♥️




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Jamison Fawkes


 ►Affiliation :
Justicier incompris


 ►Equipement :
Lance-Grenade, Mine à détonation (très explosive), Piège à loups customisé (pas explosif), RIP-Tire (TRÈÈÈÈS EXPLOSIF)

the world can always use more heroes
avatar
Junkrat
Start your engines !
Mer 3 Jan - 13:05

Eh, une madame presque aussi grande que moi! T'as déjà pensé à transformer tes orbes en lance-grenades? Hahaha!

[Bienvenue à toi Moira! Le début de ta fiche est très intéressante et très bien écrite, j'ai hâte de voir ce que ça va donner! ]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Invité
Invité
Mer 3 Jan - 21:00

Moira, je suis ... contente de te voir ici ... j'espère que tu es plus douce qu'à l'époque ou nous étions collègues. Que tu t'es assagis.

HS : Bienvenue à toi, n'hésites pas à nous prévenir quand tu auras terminé ta fiche.




Revenir en haut Aller en bas

 ►Véritable nom :
Moira


 ►Localisation :
Indéterminée


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Emprise Biotique

the world can always use more heroes
avatar
Moira O'Deorain
Recrue
Mer 10 Jan - 19:52

Mei : Plaisir partagé, mademoiselle.

Junkrat : Je vais faire comme si je n'avais rien entendu, ce sera moins embarassant pour vous.

Ange : Ah, notre ange gardien. Toujours prompte aux accusations, à ce que je vois.

H.S : Merci à vous tous pour votre accueil ! Je vous annonce que j'ai finalisé ma fiche, si vous voulez y jetez un oeil ! Si vous trouvez qu'il manque quelque chose, n'hésitez pas - toute critique est bienvenue ! Smile Moi-même je pense que j'aurai pu ajouter un truc ou deux, mais ce n'est pas forcément évident de tout placer et je pense qu'il est difficile d'être exhaustif sans rendre la présentation surchargée ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Invité
Invité
Jeu 11 Jan - 9:22



C'est le mérite de la science, d'être exempte d'émotion.

Bienvenue ma chère Moira.

Je suis ravie de te voir parmi nous. Enfin une soigneuse dans cette organisation qui en avait manifestement bien besoin ... Ta fiche a été très plaisante à lire. Elle est bien écrite, détaillée sans être un pavé !
Tu es validée, scientifique, au plaisir de te croiser en RP  









Revenir en haut Aller en bas

 ►Véritable nom :
周美灵


 ►Localisation :
Au labo !


 ►Affiliation :
Neutre, scientifique


 ►Age :
33

the world can always use more heroes
avatar
Mei-Ling Zhou
Freeze don't move !
Jeu 11 Jan - 14:33

Une fiche passionnante et d'excellente qualité, j'ai adorée !! Genji gg




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

Moira, by your side. [COMPLET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-