- Registre des Rps
- Groupes.
- Des questions ?
- Intrigues.


 

 Joyeux anniversaire [Ange, Reinhardt, Soldat vs la Griffe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Angela Ziegler


 ►Localisation :
Zurich, Suisse


 ►Equipement :
Armure Valkyrie et techno-bâton Caducée

the world can always use more heroes
avatar
Ange
Heroes never die
Dim 29 Oct - 9:43

[HRP]Ce roleplay n’a pas d’ordre de passage, du coup tout le monde peut répondre quand ça lui chante. Au niveau des deux groupes, il s’agit d’un 3vs3 entre d’un côté Ange, Reinhardt et Soldat contre de l’autre côté un groupe constitué par Faucheur et deux membres de la Griffe à son choix.[fin du HRP]

C’était le jour de l’anniversaire d’Ana. Je savais avec tous les messages qu’ils avaient mis, qu’ils allaient frapper aujourd’hui. Afin de réduire les risques, j’avais pris toutes les précautions possibles.

Premièrement, Ana n’était pas réellement là, il s’agissait d’une actrice de petite taille que nous avions le plus discrètement possible habillé et maquillé pour qu’elle ressemble à notre fille. La vraie Ana se trouvait en réalité chez des amies à elle, qui étaient sous la protection discrète d’une équipe de mercenaire que j’avais grassement payé. Cette histoire commençait à me couter très chère et j’avais dû pour la cause détourner un peu d’argent de l’hôpital. Bien entendu je n’en avais pas parlé à mes compères. Le vrai anniversaire d’Ana était repoussé de quelques jours.

Second point, j’avais travaillé d’arrache-pied pour rendre mon armure Valkyrie à jour. Elle avait désormais une forme rétractable en deux pièces, qui se trouvait au niveau de mes hanches et de mon torse. Ainsi, je pouvais cacher sous cette forme l’armure sous des vêtements. En version déployée, elle cachait l’intégralité de mon corps. Elle pouvait injecter jusque quatre doses de nanoparticules régénératrices et déployer des ailes de lumières capables de réduire les chutes. Au besoin, si je booster toute la puissance sur les ailes, je pouvais voler, mais cela ne durait qu’une minute. Mon bâton Caducée, pouvait envoyer des nanoparticules aussi, régénérant les blessures, boostant les capacités musculaires et cérébrales, je pouvais même ramener à la vie quelqu’un qui était mort depuis moins de quatre minutes. Ce bâton était actuellement caché dans le salon. Enfin mon fidèle pistolet était entièrement chargé et se trouvait attaché à ma hanche droite, bien caché.

Troisième point, pour Willem, j’avais envoyé un groupe chez lui prendre son armure et son marteau. Quand je vis l’état dans lequel il était, mon cher chevalier m’avouer que c’était la seule chose qui était entretenu chez lui. Mais il ne pouvait pas être en armure pour le faux anniversaire. Le tout était donc caché dans sa chambre. En attendant j’avais acheté à un industriel allemand une version miniature de son bouclier rétractable qui tenait dans un bracelet d’argent. Quand je disais que tout ça commençait à me couter cher. Son bracelet avait aussi un aimant à fréquence différé qui agissait avec son marteau pour soi-disant le faire venir au besoin, mais je n’y croyais pas tellement.

Quatrième point, le commandant Jack Morrison était là. Il portait une tenue civile et il s’occupait officiellement du barbecue. Le but était de le faire passer pour un vieil oncle à moi. Il n’avait pas l’air d’avoir apprécié le « vieil » quand j’avais expliqué le plan. Son arme était caché dans un meuble sous le grill avec ces lunettes de vissée. En tout cas, lui et Willem avaient longuement discuté dans mon dos. Il fallait dire que j’étais assez sur les nerfs et facilement énervable ces derniers jours, mon beau chevalier avait même dû dormir dans sa chambre deux nuits de suite après m’avoir demandé de laisser le commandement de cette mission entre les mains de Morrison.

Il était 12h, et nous commencions officiellement l’anniversaire sur la terrasse. Le barbecue tournait à plein régime et la fausse Ana faisait semblant d’ouvrir son premier cadeau.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Reinhardt Wilhelm


 ►Localisation :
Allemagne


 ►Affiliation :
ex-agent d'Overwatch


 ►Equipement :
Armure de titane et marteau

the world can always use more heroes
avatar
Reinhardt
APPELEZ MOI L'EMPALEUR
Dim 5 Nov - 20:40


   
   

   

   Joyaux anniversaire Ou pas
Ange perdait complément pied. Elle faisait vraiment des choses irréfléchies, risquant même la vie d’autre personne. Toute cette mise en scène ne rimait à rien. Bon, elle avait quand même eu l’intelligence de me ramener mon équipement et de faire confiance à quelqu’un de biens : Jack.

Je trouvais cela encore plus dangereux que de laisser Ana près de nous. Chez ces amies, elle était encore plus vulnérable à une attaque. Nos ennemis n’étaient pas n’importe qui, il allait bien s’apercevoir de quelques choses. Il avait des chasseurs d’élites, leur yeux verront bien que la cible n’est pas la bonne.

- Ange tout cela ne rime à rien… tu dépense ton argent et tes forces pour rien… Viens avec moi en Allemagne, juste pour te ressourcer… Ana sera ravie de voir ses origines, cela serait un super cadeau pour elle. Dis-je pour la millième fois.

Ma patience avait de limite… J’étais sur le point de perdre mon calme si elle continuait ainsi.  J’étais sûr que notre ami aussi. Mais vu qu’il n’était pas très bavard, c’était un peu difficile de savoir ce qu’il pensait vraiment.

- Tu ne peux pas m’aider toi à la raisonner… Criai-je

Il me lançait son regard froid, ne laissant qu’échapper le strict minimum.

- Il n’y a que moi qui sois un minium sensé ici ? C’est quand même un comble. Grondais-je

J’avais préféré m’échapper des préparatifs de cette phrase sans nom. Je partais donc pendant des heures à marcher et essayant de trouver une solution à ce merdier. Et quand je rentrais, j’avais droit à la foudre d’Angela.

- Angela tu fais chier… T’a été une bonne mère jusque-là mais maintenant tu te conduis comme cinglée, cela ne te ressemble pas… Reprends-toi !  Si tu ne le fais pas, je m’en vais….AVEC NOTRE FILLE.

Bien sûr cela ne fit qu’un tour dans sa tête et mis le feu où il ne fallait pas.

- Merd… Quoi, il y a encore une semaine, j’ignorais que j’avais une fille. C’est pourquoi je réagis de façon distante et REFLECHIE… Cela te touche de trop… c’est normal c’est pourquoi on ne doit jamais gérer SES affaires PERSONNELEMENT. Tu es entrain de risque notre vie, celle des acteurs et celle de notre fille qui pendant ce temps serait sans surveillance.


Elle commençait à dire des choses très blessantes et insensées. Je la pris par les bras et la souleva comme un feuille.

- Ne me force pas à faire une chose que je regretterais… qu’on regretterait. Dis-je les yeux plein de haine.

Je la laissai tomber par terre. Et retourna dans ma chambre, je ne voulais plus entendre parler de cette histoire et commençais à faire mes baguages. Jack vient me parler comme il savait si bien le faire, c’était bref, mais il avait raison. Je soupirais, c’était plus dangereux que je parte.

- Bon, je ne pars pas très loin, je serais là pour l’anniversaire. Dis-je

Il n’avait pas l’air d’accord, mais s’il voulait qu’on ait les idées claires, on n’avait pas le choix.  Sans rien dire, je pris la voiture d’Ange. Trop en rage pour remarquer mon départ. J’avais laissé mon armure à l’endroit qu’on l’avait placé pour la sécurité durant la fête. J’avais juste laissé un message sur le lit : « Je pars… Reprend-toi pour la vie de notre fille. Réfléchit à tes actes. Willem »

La nuit avant l’anniversaire, je sonnai à la porte. En réalité, j’avais suivis la petite et Ange durant tout ce temps. J’avais quelques courbatures à force de dormir dans l’auto. Je ne savais pas si Angela allait me laisser entrer ou pas. J’eus la chance que oui mais elle ne dit pas un mot, mais ces yeux était plein de rage. J’espérais qu’elle allait être meilleur actrice pour demain.

   

   

   




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Gabriel Reyes (?)


 ►Localisation :
Dans les ombres


 ►Affiliation :
Talon occasionnellement


 ►Equipement :
Pompes funèbres : Deux fusils à pompes

the world can always use more heroes
avatar
Le Faucheur
Death takes us all
Mer 6 Déc - 17:59



Joyeux Anniversaire
RP Libre



Comme l’ambiance qui raisonnait dans ce petit jardin de résidence pavillonnaire semblait joyeuse, là où le soleil brillait d’un éclat couvrant les horizons d’un filtre de faux jours heureux. Surement qu’il aurait pu y rattacher d’autre souvenir à l’odeur de la viande qui braisait, puisqu’un certain cow-boy avait cette fâcheuse tendance à brûler tous ce qui lui semblaient d’origine animal voilà des décennies, mais ce serait surestimé son odorat mort depuis longtemps. Comme bien d’autres choses perdus dans la tombe… N’en parlons plus ! Ce petit détail n’allait pas gâcher la fête, songea t-il avec miséricorde. Perché sur un toit de garage, à couvert d’arbres touffus, ses yeux sanguins toisèrent ce qu’il pouvait contempler à travers une toile d’aplats de rouges et de noirs. Ils s’arrêtèrent plus précisément sur le vieillard bien peu costaud à côté de son camarade germanique.

« Et bien quelle surprise… » marmonna-t-il d’une voix d’outre-tombe en passant ses mains brumeuses devant son visage pour les inspecter, comme on vérifierait la fiabilité d’une arme avant de se jeter dans la bataille. Il tenait sur son épaule une espèce de package militaire comme ceux que possédaient les agents de terrains d’Overwatch. Avec une inspiration il laissa l’esprit de la fête l’emporter car il voulait être un invité particulièrement apprécié de la journée. Son corps glissa doucement dans un entre-deux lieu, ses pieds s’enfonçant dans une flaque goudronneuse et brumeuse se format sous lui. Il réa-apparut un peu plus loin, derrière le muret qui séparait cette résidence et sa voisine, juste devant le lieu où l’ancien commandant d’Overwatch s’adonnait à faire des grillades pour des fêtes de maternelles. Sans tarder il se glissa dans les fentes de bois qui le séparaient des festivités, la brume apparaissant en face du barbecue qui cuisait paisiblement. Le corps du Faucheur se reforma fébrilement, à peine sa jambe fu-t-elle matérielle qu’elle donna un grand coup dans l’accessoire de jardin rependant les braises par terre. Alors que les ténèbres finirent de dévoiler sa présence, ses yeux rouges s’écorchèrent sur les lunettes azurées cruellement démodées du plus vieux. Cette proximité avait au moins le mérite de lui donner la pleine et totale confirmation sur la personne qui se tenait devant lui, aussi surprenante soit son implication. Et ne pas le faire oublier qu’il avait trois anciens agents en face de lui. D’abord il fallait désamorcer la menace la plus proche et la plus têtue qu’était Morrison. Ses armes se matérialisèrent en quelques millième de secondes dans ses mains alors qu’il analysait la situation. Pas d’armes visibles, remarqua le spectre avec urgence, avant qu’il ne remarque le socle sur lequel reposait avant le grill.

Toute son arrivée fut si brusque et si rapide qu’il n’eu pas le temps de saluer ses anciens collègues, ce qu’il se hâta de rectifier le tir de sa voix caverneuse.

« Bonjour, Angela, Jack… » Il toisa Reinhardt qui avait un jour était son ses ordres. « … Les autres. » Son corps faisait ostensiblement barrage entre le meuble et le plus proche dans le doute. « J’ai raté ma chance d’être le parrain, alors je suis venu me rattraper. A commencer par ramener des invités. » Il lança lourdement le sac au milieu du jardin. La tirette était à moitié ouverte et on pouvait y décerner des grands paquets cadeaux aux formes biscornues. « Ce sont tes collègues de travail Angela ! Fêter un si grand anniversaire à quatre ça n’est pas très respectueux pour la… ‘’petite’’. »

Peut-être avait-il réussi à exposer son petit speech d’introduction sans être interrompu mais ça ne durerait pas longtemps. Willem semblait désarmé et était encore à quelques mètres et il espérait avoir gagné un peu de temps avec Ange en ramenant du ‘’monde’’ à l’anniversaire d’Ana mais empêcher le plus gradé d’accéder à une arme semblait être le plus impératif alors il s’accroupit brusquement, anticipant un coup qu’il imaginait aisément venir amorcer un combat singulier visant à attendre l’opportunité de lui infliger une immobilisation momentanée. Il était paranoïaque mais connaissait bien la bête. Il attrapa une bouteille d’allume feu qui s’était échoué par terre et la perça de ses griffes acérées rependant le produit et le laissant couler jusqu’au braise encore frétillante. Il avait dans l’espoir que la zone s’embrase et empêche son fidèle compère d’atteindre une quelconque arme pendant qu’il s’occuperait de ses anciens subordonnés.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Joyeux anniversaire [Ange, Reinhardt, Soldat vs la Griffe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-