- Registre des Rps
- Groupes.
- Des questions ?
- Intrigues.


 

 Saine compétition [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
DC de Faucheur


 ►Localisation :
Merida, Mexique


 ►Affiliation :
Los Muertos, parfois.

the world can always use more heroes
avatar
Christopher Miller
Crâne d'Opaline
Jeu 26 Oct - 2:09



Saine compétition.
RP Libre.

Les ateliers étaient installés aux quatre coins du complexe sportif du lycée. Les élèves déambulaient en brassard ; chacun représentant sa classe dans cette compétition qui opposait les classes des différentes années. Chaque point gagné (au travers de course, de match ou de performance) était précieux pour qu’une classe soit déclarée championne de l’établissement. Les poids morts en étaient d’autant plus pesants. Une bonne compétition comme on les aime ! Pression par les pairs, corps de groupe déchaînant sa violence sur les isolés. La force de la meute !

C’était pas mal. Il fallait bien l’avouer. De pouvoir voir toutes ces petites individualités de rien du tout s’étriper pour un quart d’heure de gloire. Oh, pas qu’il était au-dessus de ce genre de considération, loin de là. Mais pouvoir le constater de la hauteur qui ne l’impliquait pas était un bon point de vu aussi. Il avait beau se trouver en tenue de sport, il était aussi concerné par l’effort qu’une vache par un train qui passe. Pour être plus clair : tout était dans l’observation. Les joies de « superviser. » Même si en qualité d’initié, en voir certains courir lui faisait l’effet de voir un gamin tenter de faire un Shoryuken avec un « gauche, trois-quart-gauche puis frappe. » Beaucoup de mal.

En parlant de jeux de combat, Ken rentrait justement dans l’arène avec son air magnifiquement benêt, pas loin de la Chun-Li locale et ses pompoms. Une dream team. Ce n’était malheureusement pas sur ce terrain qu’il pourrait faucher les espoirs de Morrison en lui collant la pire note possible ou même lui mettre des bâtons dans les roues. Surtout que cette classe était bien partie pour remporter la première place de son année avec les pointures qu’elles comptaient. Ca le faisait royalement chier. Mais bon, il y’avait des jours pour tenter de briser tous les espoirs d’un étudiant qui ne vous avez strictement rien fait et d’autres pour humilier ceux qui n’avaient jamais fait de sport ou n’y trouvaient tout simplement pas d’intérêt. Ah… La vie était tellement injuste quand il s’engageait à la rendre ainsi…

Mais devait-il se contenter de cet état de fait ? Rester sagement adosser à sa rembarde, à laisser le monde tourner avec quiétude ? Comment faire pour rétablir cet équilibre entre ordre et chaos ? Avec un regard coulant, il toisa tous les petits rats traînant la patte ou y mettant carrément une réelle mauvaise volonté à faire les exercices imposés. C’était injuste que la plupart de ces petits lestes soient dans les classes inférieures. Cet état de faits faisait beaucoup de mal à l’enseignant qui comptait bien rétablir les chances des plus jeunes, dusse-t-il forcer le destin. De sa voix grinçante, il tonna vers des élèves isolés et éparpillés.

-Harrington, R-L., Harry Potter, Marfia, Colet.

Thomas Harrington, Gabriel Reyes, Joah Arivu, Gunjana Marfia et Loloo Colet. De très mauvais éléments pour leurs années. De très bons rééquilibrage des chances. Joah Arivu avait la malchance de porter des lunettes rondes et d’avoir les cheveux bruns et ébouriffé. Il avait donc hérité d’un surnom qui, malgré ses protestations, ne cessait de lui être accolé par son enseignant.

-Suivez-moi, on va rendre ça un peu plus équitable pour tout le monde. Rendez-moi vos brassards.

Les élèves se regardèrent avec anticipation. Miller les guida un peu plus loin et fit signe à Morrison et sa clique de venir plus près.

-Morrison, je te confie trois de mes brebis perdues, elles seront dans ta classe pour la durée de la compétition. Et je prends en retour Cheona, Stein et Vogt. Après tout, vous ave une proportion de sportifs assez conséquente dans vos rangs, il faut en laisser un peu aux autres.


Il s’adossa à un poteau.

-On est d’accord ? Il n’attendit pas la réponse et se redressa. Je vous laisse donc R-L, Marfia et Colet, trouvez-leur des brassards et dépêchez-vous de vous mettre au boulot, les points de la réussite ne seront pas attribués aux trainards.

Avec un sourire doucereux il s’éloigna les mains dans les poches, heureux d’avoir rétablit l’égalité des chances au sein de cette compétition.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Kristopher Moreau


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Lunette de confort normal. Il possède une armure légère sous son manteau noire, assez épaisse pour le protéger efficacement d'armes de faible puissance ou de coup de couteau. Un pistolet lourd avec une capacité de chargeur de dix balles. Il possède un œil cybernétique capable de déterminer avec une grande précision la destination des balles ou projectiles allant vers lui, activable pendant une quinzaine de seconde.

the world can always use more heroes
avatar
Kristopher Moreau
Le corbeau
Sam 28 Oct - 4:22

  • Kristopher Moreau
  • Des gens
Saine compétition
Un jour comme parmi tant d'autre pour le Corbeau, dont le sourire ne quittait visiblement jamais son visage sauf quand vient le temps pour les véritables punitions sévères ou en d'autres occasions requérant un sérieux total et un professionnalisme exigeant et énorme. Se regardant dans le miroir, le brun vérifiait et ajustait le col de sa chemise avant de vérifier le reste de sa tenue. Son pantalon, un jean d'un bleu clair, délavé visiblement, était bien serrée et ne portait aucune trace de saleté ou de quelconque défaut, il eut un sourire satisfait.

Sa chemise blanche était bien ajustée et il porta sa veste de cuir brune, auquel y étaient apposés les symboles d'ailes, en souvenir de son passif avec les militaires. Il observa aux alentours. Sa chambre était un peu dans le désordre au vu du réveil abrupte du brun. Un réveil qu'il aurait souhaité que cela se passe autrement. Il fut frappé par la solitude, alors qu'il y a de cela un certain temps, Emilia se serait levée pour l'aider. Mais il ne devait pas encore penser aux choses du genre, il devait avancer. Car c'était tout ce qu'il devait faire, avancer et donner une chance de vivre pour Ayden.

Quittant sa demeure pour rejoindre sa voiture, un ancien véhicule des années soixante obtenus après plusieurs années de salaires bien économisés, une Camaro peinte en bleu clair avec deux bandes blanches en verticales, le brun démarra son véhicule et prit la direction du lycée. Aujourd'hui, il y avait festival de sport. À travers le lycée, et en particulier au centre sportif, se trouvait de nombreuses épreuves entre étudiants dans le but de se solidariser, bien que c'était plus souvent pour s'amuser. Le Corbeau afficha un sourire.

Il se gara devant le lycée et sortit de sa voiture avec son thermos en main, contenant de son fabuleux thé pour se diriger au travers du lycée, errant parmi les étudiants le saluant, accueillant Iron Man, d'autres l'évitant.

Quelle belle journée pour commencer, se disait-il en errant un peu partout.



En espérant que cela vous plaise !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Saine compétition [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-