- Registre des Rps
- Groupes.
- Des questions ?
- Intrigues.


 

 Run, Girl, Run - Gabriel Reyes et Lena Oxton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Gabriel Reyes (?)


 ►Localisation :
Dans les ombres


 ►Affiliation :
Talon occasionnellement


 ►Equipement :
Pompes funèbres : Deux fusils à pompes

the world can always use more heroes
avatar
Le Faucheur
Death takes us all
Jeu 13 Juil - 13:45



Run, girl, run.
Gabriel Reyes   ▬   Lena Oxton


Personne n’aurait voulu être entre les feux des deux commandants de l’éclatant Overwatch et de son ombre Blackwatch en ce moment. Cette période de feu croisés s’était embrasée à la suite de l’insurrection du secteur zéro à Londres.  Durant tout le siège, Blackwatch et Overwatch avait travaillé en tandem, ignorant l’avis des pays concernés et leurs commandants n’avaient pas montré un seul désaccord durant la mission. Cela, pour mieux éclater dès la menace stabilisée.

Les raisons étaient profondes : l’entente de Morrison et Reyes dans cette affaire avait montré qu’en quittant l’autorité des nations unies ils étaient toujours aussi complémentaires sur le champ de bataille mais avait aussi souligné l’impossibilité que cela puisse se passer à nouveau. L’exception qui confirmait la règle que jamais ils ne pourraient travailler de façon apaisée en étant chacun commandant d’une branche de l’organisation qui ne servait pas les mêmes intérêts.

Et ces raisons profondes prenaient parfois la forme de conflit plus concret, de mésentente, d’Oxton. Oui, Oxton était un sujet de discorde depuis la fin de l’insurrection, Reyes n’ayant pas apprécié qu’elle soit affectée sur le front si tôt juste pour des questions de ville natale. Entendre Morrison tonner dans son micro « veillez sur la nouvelle recrue », « Oxton à terre, réanimez la » l’avait profondément tendu. C’était la première mission d’Oxton… Sa première mission ! Sur un des dossiers les plus sensibles à traiter depuis bien longtemps pour Overwatch. Aucun commandant n’était censé prévenir ses troupes de protéger un élément en particulier, si c’était le cas alors c’était que cet élément n’était pas capable d’assurer sa propre sécurité et celle de son équipe. Sa présence mettait en danger ses trois coéquipiers expérimentés et par extension les otages.

Reyes était conscient des capacités de l’agent Ziegler et de ses deux anciens camarades… Et il pouvait admettre que Lena Oxton n’était pas un mauvais élément, loin de là. Mais pas assez bon pour être envoyé sur le terrain d’un conflit où ils agissaient clandestinement, sans aucun savoir-faire et sans capacité de protéger ses alliés. Quand il avait repris le micro pour faire part des informations que Blackwatch détenait sur la position des otages il se garda bien de tout commentaire.

Depuis, le retour des agents son attitude fut plus que glaciale envers la jeune adulte et il se montra parfois assez acide envers elle. Sa virulence était mal dirigée mais si le blond faisait la sourde oreille, il espérait déstabiliser sa chouchoute pour qu’elle-même se désiste des missions. Seulement cela ne semblait pas fonctionner, plus Reyes se montrait réticent plus Jack la mettait sur le devant de la scène.

Alors il décida de faire la chose qui lui semblait le plus raisonnable. Il arriva non loin du couloir qui menait au laboratoire où le scientifique Winston étudiait, savant parfaitement qu’ils n’étaient jamais bien loin l’un de l’autre et quand la gamine passa il la choppa par le col de son uniforme.

« Oxton, tu vas m’accompagner à la salle d’entrainement. Maintenant."






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 ►Véritable nom :
Lena Oxton


 ►Localisation :
King's Row, UK


 ►Affiliation :
Agent Actif de la New-Overwatch


 ►Equipement :
Pulse Pistols - Pulse Bombs - Chronal Accelerator

the world can always use more heroes
avatar
Tracer
Cheers Love
Mar 12 Sep - 11:51



Run, girl, run.
Gabriel Reyes   ▬   Lena Oxton


«  Aargh… » Lena tenta de rattraper la tasse de thé brûlante qui lui glissait des doigts, la grosse main la tirait par le col manquant juste de l'étrangler.
- Winston, à l'aide !
- Commandant, la fille sera à vous dans deux minutes, laissez la m'apporter ce que je lui ais demandé, elle m'assiste dans mes recherches, déclara Winston le nez dans ses activités.


Reyes lâcha un soupir en desserrant la veste de l'agent, son air blasé trahissant ses pensées: une incapable se dit-il, doit-elle même chercher de l'aide face à ses propres supérieurs? Ne pourrait-elle pas se défaire de ma poigne par la force?

Oxton livra son thé comme prévu à Winston,  seuls quelques centilitres brûlant les mains de la jeune femme, elle les essuyât avec un mouchoir avant de se retourner avec un sourire convaincu vers son assaillant.

« Soldat Oxton, prête pour l'abominable série d'exercices de son commandant ! » Argua-t'elle d'une pose militaire crédible.

Reyes échappa un sourire, surpris et fier d'une telle réponse, qu'il ravala aussitôt pour reprendre son expression sérieuse. Il fit mine à l'agent de le suivre, ce qu'elle fit.
Pas un mot ne se sortit, elle commença a siffloter le long les couloirs lumineux de la base, un air banal que le commandant essayait d'oublier, cette sotte n'en donnait pas l'air, mais elle savait d'appuyer là où ça fait mal, consciente ou pas de l'aspect agaçant de la chose.

La porte automatique s'ouvrit sur un immense complexe intérieur parsemé de mannequins, cibles et infrastructures d'entrainement en tout genre. Ils pénètrent dans le territoire sur lequel l'agent allait probablement devoir passer le plus clair de son temps.

- Votre minuteur sur la poitrine, vous en avez besoin n'est-ce pas ? demanda Reyes.
- Tout a fait, Dr.Ziegler à fait des miracles, elle pourrait même vous proposer des thérapies de relaxation comme vous n'en avez jamais...
- 30 Pompes - il la coupât - 10 tours du terrain à pleine vitesse, escalader les 5 parcours verticaux et revenir jusqu'ici sans vous effondrer, vous aurez la suite du programme après, c'est compris ?
- Je... Oui chef !


Lena s'élança aussitôt dans ce qui semblait être le fruit des exigences d'un supérieur bien trop autoritaire, mais elle n'en fit guère épreuve. Son corps avait subit bien pire durant sa désynchronisation, une énergie folle semble aujourd'hui parcourir ses membres et son esprit. Sa vivacité est exceptionnelle, serait-elle à même de dépasser la plupart des meilleurs soldats que Overwatch ait connut?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Run, Girl, Run - Gabriel Reyes et Lena Oxton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-