- Registre des Rps
- Groupes.
- Des questions ?
- Intrigues.


 

 Vacances bien méritées EMILIA (PASSÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 ►Véritable nom :
Kristopher Moreau


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Lunette de confort normal. Il possède une armure légère sous son manteau noire, assez épaisse pour le protéger efficacement d'armes de faible puissance ou de coup de couteau. Un pistolet lourd avec une capacité de chargeur de dix balles. Il possède un œil cybernétique capable de déterminer avec une grande précision la destination des balles ou projectiles allant vers lui, activable pendant une quinzaine de seconde.

the world can always use more heroes
avatar
Kristopher Moreau
Le corbeau
Dim 25 Juin - 2:16

... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Vacances bien méritées
Le réveil avait été particulièrement plaisant. Dans leur grande maison, au sein de la chambre principal où était coucher deux personnages, un homme et une femme sur un lit moelleux et grand, Kristopher ouvrit lentement des yeux pour apercevoir le visage le plus beau qu'il n'ait pu jamais voir dans toute sa vie, celui d'Emilia Bonhart Moreau. Souriant, pendant que celle-ci dormait, contemplait le visage de ce qui était pour lui, et sera toujours, l'incarnation de la beauté même. Observant les traits fins et magnifiques du visage d'Emilia pendant un moment, il se mit ensuite sur son séant pour frotter ses yeux avec ses mains.

Son regard gris se posa sur un réveil matin posé proche du lit. Près de dix heures du matin. Ils avaient encore le temps. Mais Kristopher préférant prendre les devants, l'homme se leva tranquillement, attrapant d'ailleurs son boxer pour le mettre, avec un petit sourire. Il ne mit simplement ensuite qu'un simple jean avec un T-shirt blanc, pour sortir de la chambre en discrétion peu après, laissant la porte entrouverte au passage. La refermer pourrait causer un peu trop de bruit. En suivant le couloirs qui menait vers plusieurs salles, notamment des salles de bains, une de sport et une bibliothèque, le brun s'arrêta auprès d'une porte marquée par une grenouille en plastique.

Avec précaution, l'homme ouvrit la porte en douceur et sourit tendrement en voyant la petite forme enroulée dans son lit, celle de son fils, Ayden. Six ans et si beau... Il avait devant lui le fruit de son union avec Emilia, union qu'il chérissait tant. Et il chérissait tout autant son fils. Il continua sa route, laissant la porte entrouverte de nouveau, et descendit une paire d'escaliers qui le mena dans un autre corridor, entre le salon, la porte d'entrée et la cuisine, qui était sur la droite. Il se dirigea vers la cuisine, observant au passage à travers une fenêtre le temps qu'il faisait dehors. Un beau soleil avec le ciel bleu, et aucun nuage en vue.  

-Une si belle journée, se murmura-t-il pour lui-même.  

Arrivé dans la cuisine, Kristopher se mit aux fourneaux. Attrapant des poêles ici et là, il sortit des morceaux de pain qu'il mit aux grille-pains avant de se mettre à cuisiner le déjeuner : des œufs, du bacon, des saucisses avec des morceaux de patates frits. Un délicieux arôme vint envahir la cuisine et bientôt, la maison, tandis que les aliments grillaient. Un sourire vint naitre sur son visage, tandis qu'il sentait une paire de bras s'enrouler autour de sa taille par-derrière et que des lèvres atterrissaient sur son cou. Avec un gémissement appréciateur, le brun parla :

-Voyons donc, Emilia... Me montrer ton amour pour moi hier soir n'était pas assez ?  

Délaissant les poêles et le fourneau un instant, Kristopher se retourna pour poser ses mains sur les hanches de la belle, posant son regard dans les yeux métalliques de celle-ci, avec un sourire, et rapprocha son visage du sien, observant au passage les quelques marques violacées sur le cou d'Emilia, qu'il lui avait laisser...

-Tu as bien dormi, mon ange ?  


En espérant que tu aimeras !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 13:23



   Kristopher & Emilia
   
« i see what's mine and take it »

   
Les rayons du soleil pénètrent dans la chambre à coucher à travers les rideaux à demi-clos, venant effleurer le visage endormi de la douce Emilia. La chaleur qui s’était installée sur son visage la priva de son sommeil, s'étirant dans les draps, elle glissa l'une de ses mains vers l'endroit ou aurait du se trouver son époux. Sa place était encore tiède, mais il n'y avait personne, elle ouvra ses yeux légèrement pour vérifier, personne. Elle prit l’oreiller de Kristopher et le posa contre sa poitrine, respirant le parfum encore présent de son homme. Elle resta ainsi quelques minutes, ce qui pour elle sembla être des heures. Il était si bon de se réveiller en sachant que rien ne pourrait compromettre cette journée, Emilia adorait Overwatch, mais elle adorait plus encore son mari et son fils avec qui elle allait passer quelques jours de vacances. La destination restait encore inconnue, Kristopher avait le don d'adorer les surprises, ce qui avait plutôt l'effet inverse sur Emilia, qui cependant, ce laisser faire désormais, les années passant, la belle n'avait jamais eu à se plaindre des surprises que lui avait préparé son époux.

Emilia décida enfin de se lever. Assise dans le lit, les draps recouvrant son corps nu, elle regarda autours d'elle, laissant ses yeux s'habituer à la lumière du jour. Ni d'une ni deux, elle posa un pied après l'autre sur le sol, se dirigeant vers la garde-robe pour s'habiller avant de descendre. Passant devant la salle de bain qui se trouvait reliée à leur chambre, Emilia remarqua un léger de détail. S'approchant du miroir, elle leva légèrement la tête, tapotant de ses doigts les marques violettes au niveau de son cou. Je vais m'amuser a cacher tout cela, soupira Emilia intérieurement, cependant elle finit par sourire en imaginant qu'il aurait bien plus de mal a cacher les centaine de griffures qu'elle lui avait laissé dans son dos cette nuit. Elle attrapa l'une des chemises de son homme qui se trouvait non loin, et l'enfila, bien trop grande pour elle, le vêtement lui arrivait un peu plus haut que les genoux, elle remonta les manches jusqu’à ses coudes et boutonnant les boutons avant de ce décider de quitter la chambre.

Emilia déambula dans le couloir, elle ne s’arrêta qu'une seule fois devant une porte déjà ouverte, son fils était-il déjà debout ? Elle regarda à l’intérieur de la chambre, non, il était bien la, enroulé dans sa couverture, ne semblant pas vouloir se lever pour le moment. Souriant, elle quitta la chambre d'un pas de velours avant d’emprunter les grands escaliers. Il ne lui fallut que quelques seconde pour savoir ou Kristopher se cachait, l'odeur du bacon cuit et des toasts grillés était largement suffisant pour la guider. Il ne la remarqua pas au premier abord dans la cuisine, elle s'amusa à le regarder cuisiner pour sa petite famille. Oui, elle avait trouvait l'homme le plus parfait sur terre.

Sans dire un mot, elle l'enlaça par derrière, posant sa tête sur son dos ferme. Il ne lui fallut pas longtemps pour finir dans les bras de Kristopher. Elle leva les yeux vers lui, se noyant dans son regard tout en souriant.  « - Tu sais bien que ce n'est jamais suffisant. » dit-elle d'un air malicieux. Elle déposa un léger baiser sur ses lèvres en signe de bonjour, se résignant à les quitter de peur de devoir subir le même assaut que la nuit dernière, ce qui au fond d'elle ne l'aurait pas dérangé. « - J'ai plutôt bien dormi hormis que la nuit ne fut pas très longue. » Elle aperçu son regard se poser sur le col de la chemise qui n'était pas remonté, ou plutôt son cou.  « - Je tiens à te prévenir que je ne suis pas la seule à avoir un souvenir de cette nuit gravé sur mon corps. »

Tout en gloussant légèrement, Emilia se tourna vers les fourneaux. Kristopher était un très bon cuisinier, bien que sa cuisine manquait quelque peu d’assaisonnement pour le palais de la jeune femme. Elle profita de l'occasion pour mettre un poil de poivre et de sel sur les œufs tout comme sur le bacon, juste assez pour relever le goût.  Emilia se faufila hors des bras protecteurs, encore une fois, de son mari, pour ouvrir un placard qui contenait les assiettes, qu'elle posa sur la table, trois exactement et fit de même pour les couverts et les verres.

« - Tu ne veux toujours pas me dire la destination de nos vacances, je présume ? » dit-elle en fronçant légèrement les sourcils, espérant que cela suffirait pour lui faire avouer.
   (c) chaotic evil



Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas

 ►Véritable nom :
Kristopher Moreau


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Lunette de confort normal. Il possède une armure légère sous son manteau noire, assez épaisse pour le protéger efficacement d'armes de faible puissance ou de coup de couteau. Un pistolet lourd avec une capacité de chargeur de dix balles. Il possède un œil cybernétique capable de déterminer avec une grande précision la destination des balles ou projectiles allant vers lui, activable pendant une quinzaine de seconde.

the world can always use more heroes
avatar
Kristopher Moreau
Le corbeau
Jeu 29 Juin - 20:34

... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Vacances bien méritées
 C'était dans la plus profonde des nuits que venaient les étoiles les plus brillantes. Au sein d'Overwatch, en l'apercevant, et pourtant, Kristopher en avait déjà vu des femmes, Emilia avait été la plus spéciale d'entre toute. Elle brillait d'une puissante lumière blanche qui agissait comme un phare pour un marin perdu dans un océan d'encre et d'écume, recherchant sans relâche ce qui serait son absolution, sa destination. Son regard dans le sien, il lui accordait toute l'attention du monde, ainsi qu'envers son fils. Il leur accordait tout ce qu'il voulait.

Son amour, elle n'en aurait jamais assez, et c'était réciproque pour le brun, qui ne fit que sourire en guise de réponse. Elle l'embrassa et le brun le lui rendit sans aucune hésitation, tandis que ses mains vinrent se poser sur les hanches de la brune, qui portait d'ailleurs une de ses trop grandes chemises, faute de la paresse, sans aucun doute, ou bien appréciait-elle encore davantage son odeur ? En tout cas, une chose était sûre, elle avait apprécié sa nuit qui s'était avérée bien courte pour ses goûts.  

-Évidemment que tu n'es pas la seule... J'espère simplement ne pas souffrir d'infection vue les centaines, voire milliers de griffures que tu m'as faites, fit Kristopher avec un sourire amusé tout en retournant cuisiner quand elle partit de ses bras. Kristopher Moreau, mort au service. Son gros calibre ne sera jamais oublié.  

Il ricana, tandis qu'elle ajoutait ici du poivre et du sel pour rehausser le goût, le brun lui envoyant une lueur taquine et joueuse, comme l'air de dire 'Suis-je si mauvais cuisinier que ça ?'

-Hmm, la destination de nos vacances ? Fit-il d'un air chantonnant avec un gros sourire de vainqueur, tandis qu'il versait dans chaque assiette une part égale de nourriture. Eh bien...

Le brun délaissa les poêles sur le fourneau pour s'approcher d'Emilia avec un sourire des plus 'angéliques'. Attrapant ses hanches pour la soulever et la déposer sur le comptoir, le brun l'embrassa doucement, et entre des sulfureux baisers, il dit :

-Si tu me convaincs bien, peut-etre que je te le dirais... Ayden n'est pas encore réveillé, je crois, alors-

-Hmm... Maman... Papa ?  


Le petit garçon de six ans, qui venait de rejoindre la cuisine, se frotta les yeux avant de lever son regard vers ses parents, avec Kristopher qui s'était stoppé pour le regarder. Très vite, sa petite mine endormie se transforma en dégoût.

-Eeeeew ! Non ! Papa, ne mange pas le visage maman ! Maman est à moi !

Ayden prit une mine offusquée quand son père ne fit que ricaner et récupérer son fils dans ses bras, pour embrasser le petit nez de sa maman.

-Et toi, tu es a nous ! Ne t'inquiète pas pour ça, tu le feras un jour aussi avec une autre fille... Si maman daigne bien te partager avec les autres filles quand tu seras bien plus grand.  
 
Il chatouilla Ayden avant de le faire s'asseoir à sa table et Kristopher en fit de même, commençant à manger. Il envoya un regard amusé vers Emilia et, attrapant une feuille de papier dans un comptoir derrière lui, le lui tendit ensuite. C'était une feuille de papier que les parents avaient lu de nombreuses fois : le bulletin d'Ayden, qui, selon la directrice de son école, avait grandement été impressionnée par l'intelligence du petit garçon au cours de l'année, apprenant bien plus vite que la moyenne des étudiants. Mais le brun y avait rajouté quelque chose d'autre, caché juste en dessous de la feuille.

Trois billets d'avion avec trois autres billets pour le parc d'attractions de Disneyland, VIP, avec tout inclus.

-J'ai économisé beaucoup pour ça,
avait-il fini par murmurer quand Emilia avait fini par y jeter un coup d'œil, c'est pour tous ses efforts.  

En espérant que tu aimeras !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the world can always use more heroes

Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 23:39



  Kristopher & Emilia
 
« i see what's mine and take it »

 
Le passé d'Emilia n'était pas l'un des plus facile à vivre, mémoire sélective ou non, la belle avait en parti mit de côté les souvenirs qui la dérangeaient et beaucoup d'entre-eux ce trouvaient avant sa rencontre avec Kristopher. Elle était avant une criminelle redoutable et redoutée, cheffe d'un grand réseau criminel, personne n'aurait pu s'imaginer qu'un jour la dangereuse Emilia coulerait des jours paisibles à s’occuper de sa vie de famille dans le camp des gentils. Overwatch et Kristopher étaient les principales causes de son changement et aujourd'hui elle se battait pour défendre son petit havre de paix qu'elle avait si durement construit au fil des années.

Emilia se sentait plus que jamais en sécurité, Overwatch lui avait permis de voir le monde d'un autre œil : la force, la peur et le pouvoir n'étaient pas gage d'une vie sereine, et ce n'est qu'après de longues années qu'elle était capable de voir ce nouveau monde s’épanouir sous ses yeux. Emilia ne reniait en rien ses origines, préférant les oublier, ou simplement ne pas en parler pour ne pas effrayer les gens. De l'histoire ancienne, comme elle aimait se répéter.

Un frisson la remmena à la réalité, les mains de Kristopher se promenaient sur ses hanches, elle adorait plus que tout lorsqu'il la touchait de toutes les manières possibles, elle aimait sentir ses bras se renfermer autour d'elle, elle aimait se sentir désirer uniquement par lui.  Le mouvement des mains sur ses hanches, fit légèrement remonter la chemise, acte volontaire ou non, Emilia s'engouffra un peu plus dans cette étreinte passionnée avec son homme. « - Gros calibre, gros calibre. Tu as toujours eu la fâcheuse habitude de voir toujours les choses en grand. »

L'odeur de nourriture cuite se fit de plus en plus présente, d'humeur gourmande en ce début de matinée, Emilia se serait bien jetée sur les bons petits plats si seulement elle ne s'était pas fait stopper dans son élan par le grand brun qui venait de la déposer sur le plan de travail, remontant un peu plus encore la chemise sur ses cuisses. La sensation du marbre froid sous ses jambes, la fit basculer d'autant plus vers Kristopher. Ils échangèrent de longs baisers. Ses joues s’empourprèrent lorsqu'elle comprit ses avances. Quelques boutons de chemise s'ouvrirent dans la bataille acharnée que menait les deux agents d'Overwatch.

Sauf qu'une petite voix vint mettre fin à leur ébat. Emilia en profita pour rajuster son vêtement, reboutonnant un à un les boutons qui s'étaient accidentellement ouvert. Elle déposa ensuite un regard doux et protecteur sur son fils, il était si beau à ses yeux, il était la perfection incarné. Profitant que son fils soit à bonne hauteur, elle déposa un délicat baiser sur son front. « - Coucou petit bout. » lui-dit elle. Descendant du comptoir, elle ajusta la chemise, avant d'aller chercher le jus d'orange dans le réfrigérateur pour en verser dans le verre de son fils, se tournant ensuite vers la bouilloire pour y verser le liquide bouillant dans deux grands bols, le sien et celui de Krisopher. « - De toute façon, il n'est pas question de te partager avant quelques années encore, tu as tout le temps pour te trouver une copine, rien ne presse. » dit-elle avant que son fils ne lui lance un regard quelque peu dégoûté. « - Berk, je veux pas de copine, c'est dégoûtant. »

Emilia rigola tout en croquant dans son toast légèrement recouvert de beurre tandis que Kristopher lui tendait des documents, qu'elle s'empressa de prendre après s’être essuyée les mains sur une serviette en soie. Le bulletin d'Ayden, la belle brune fronça les sourcils, elle connaissait les résultats de son fils presque par cœur, pourquoi lui montrait-il encore une nouvelle fois ? En tournant la feuille, elle vit les billets d'avion et les billets d'entrées au parc. Elle écarquilla les yeux, tout en faisant en sorte de ne pas faire voir les billets à son fils. Tandis que ce dernier mangeait bruyamment son bacon, Emilia en profita pour se pencher vers son homme. « - C'est énorme Kristopher... Je crois que tu n'as pas idée à quel point tu es le meilleur des pères. »

Emilia posa les documents sur une étagère loin de la portée de son fils, avant de se mettre à finir le petit déjeuner. Ayden finit son petit déjeuner avant tout le monde, comme à son habitude, ce petit débordait d'énergie. « - Maman ... papa, on fait quoi aujourd'hui ? » demanda le petit homme, les coudes sur la table pour soutenir son visage, balançant ses pieds sous la table, impatient de savoir ce que lui resservait cette nouvelle journée. Remuant son thé à l'aide d'une petite cuillère, Emilia but une gorgée avant de lui répondre : « - Et bien, pour le moment la mission est : d'aller faire sa toilette ensuite, je veux que tu me prépares un sac que tu rempliras d'objets nécessaire pour quelques jours. Tu acceptes ta mission ? »  « - Mission acceptée ! » dit-il en sautant de son siège avant de s’élancer vers l'escalier qui le menait aux salles de bain et sa chambre.

« - De nouveau seuls. » soupira t-elle vers Kristopher tout en finissant son thé. «  - Je suppose que je dois seulement emmener que le strict minium ? Et absolument rien concernant Overwatch, ni portable, ni équipement, ni quoique ce soit d'autre ? »  demanda Emilia, en se mettant à débarrasser la table.

  (c) chaotic evil




Revenir en haut Aller en bas

 ►Véritable nom :
Kristopher Moreau


 ►Affiliation :
Talon


 ►Equipement :
Lunette de confort normal. Il possède une armure légère sous son manteau noire, assez épaisse pour le protéger efficacement d'armes de faible puissance ou de coup de couteau. Un pistolet lourd avec une capacité de chargeur de dix balles. Il possède un œil cybernétique capable de déterminer avec une grande précision la destination des balles ou projectiles allant vers lui, activable pendant une quinzaine de seconde.

the world can always use more heroes
avatar
Kristopher Moreau
Le corbeau
Ven 30 Juin - 3:48

... mots
dialogue en gras
pensées en italique
Vacances bien méritées
 Ce fut avec un fugace et bref rougissement des joues que Kristopher avait su accueillir les paroles d'Emilia. Elle savait quoi dire pour le faire rougir, mais aussi pour le faire ricaner, comme avec le 'gros canon', ce qui l'avait fait, évidemment, ricaner. Elle avait toujours eu les mots faciles avec lui. C'était une femme forte qui possédait comme tout le monde une faiblesse dans sa carapace d'acier. Et c'était ça que Kristopher aimait chez elle. Forte sans se le crier haut et fort au monde, tout en sachant s'amuser. L'ayant embrassé tout en ayant défait quelques boutons, il s'était ensuite attablé pour manger avec sa famille, pour ensuite accueillir les compliments d'Emilia.

Il avait toujours voulu être un bon père pour son enfant. Non pas que le sien avait été un quelconque monstre ou qu'il avait été abusé étant jeune, mais en sachant que par ailleurs dans le monde, peu en avait la chance d'avoir un bon père, il comptait bien évidemment profiter de bien élever son enfant pour que lui aussi devienne un jour quelqu'un de grand. Qu'il rejoigne Overwatch ou qu'il fasse quelque chose d'autre ne lui dérangeait pas, tant que celui-ci était heureux, même si le petit Ayden rêvait d'être un héros d'Overwatch. Il travaillait fort et étudiait énormément.

Le brun retourna manger le contenu de son assiette, mais le petit homme finit de manger bien avant, et demanda ce qu'ils allaient faire aujourd'hui. Et ce fut Emilia qui répondit, Kris cachant un sourire amusé, que la mission d'aujourd'hui était de préparer des affaires pour quelques jours. Mais l'ambiance fut bien vite brisée, quand Emilia lui demanda si elle devait ne pas apporter des objets liés à Overwatch. L'homme soupira, but le reste de son thé et l'aida à ramasser.

-Nous sommes là pour des vacances, Emilia, pas pour travailler... Je veux dire, imagine un peu notre fils. On arrive là-bas, on s'amuse, et le lendemain, il est obligé de retourner à la maison parce qu'on doit sauver le monde. Winston et les autres gèrent bien la situation, Emilia, mais nous avons notre fils. Il doit rester un enfant, malgré notre état de soldats de l'Humanité. Nous devons avoir notre temps libre aussi.

Avec elle, il amena le reste de la vaisselle au lavabo et se mit à nettoyer les poêles, plats, verres, restant silencieux une ou deux secondes avant de dire.

-Bon... Si c'est pour te faire plaisir, je veux bien accepter que tu emmènes tes lames et un portable contenant des numéros d'agents d'Overwatch. J'en ferais de même. D'accord ? Il faudra simplement montrer notre code d'accès aux aéroports pour qu'ils ferment les yeux sur notre équipement. Ils ne nous diront pas non.

Il lui offrit un sourire réconfortant, l'embrassant en espérant qu'elle trouvait le marché plutôt idéal.

-Et qui plus est... On pourra s'amuser comme des fous là-bas.
Fit-il sur un ton séducteur à voix basse avant d'entendre son fils faire de remue-ménage en haut. Il doit penser qu'on va voir un zoo au loin...

Une fois la vaisselle faite, Kristopher vint monter dans sa chambre pour récupérer lui-même ses affaires. S'habillant d'un jean bleu sombre, de sa veste de cuir brunie avec une chemise blanche et emportant quelques affaires dans une valise, il sortit ensuite de leur grande maison pour se diriger vers leur voiture, grande. Y déposant sa valise, il attendit que le reste de sa famille soit prêt avant d'y entrer et de se diriger vers l'aéroport. Au milieu du chemin, Ayden demanda :

-Ou on va papa ?

-Ça, tu le sauras, Ayden... Répondit le brun avec un sourire entendeur, tout en conduisant.

Une heure après, rendu à l'aéroport, le brun montra discrètement sa carte d'identité unique d'Overwatch, auquel les scanners de sécurité leur laissèrent passer librement, des Omnics de sécurité les saluant, avec leurs équipements. Ils se rendirent avec leurs valises dans leur avion, Kristopher tenant la main de son fils. Présentant leur billet, une hôtesse de l'air particulièrement mignonne lui fit un sourire charmeur avant de les mener vers la section des premières classes de l'avion, peu habité, et plutôt bien meublé, avec des lits, une télévision électronique, un ordinateur portable pour user de l'internet et un petit service d'alcool.

Ayden s'installa dans une sorte de cabine proche de celle de ses parents, qui avait une porte fermante, et s'extasia devant tout ce qu'il trouvait, Kristopher ouvrant la sienne. Il sourit, y voyant un lit aussi assez grand pour deux.

-Papa, papa, ou est-ce qu'on va ?!

-Eh bien, Ayden, vu que tu as travaillé très fort cette année et que tes notes sont excellentes... On t'emmène chez Disneyland.

Le garçon eut les yeux écarquillés de surprise avant de soudainement sauter sur son père, qui atterrit dans son lit, sur le dos. Il ricana tandis qu'Ayden s'excitait.

-MERCI MERCI MERCI !

-Oui, oui, oui... Va dans ta cabine, et amuse-toi comme tu veux. On en a pour quelques heures de vols.

C'Est-ce que fit le petit Ayden, retournant dans sa grande cabine en fermant la porte. Kristopher, souriant, attrapa la main d'Emilia qu'il attira contre lui sur le lit, elle étant au-dessus de lui. Ce fut un regard joueur qu'il lui offrit, et posa une main sur sa joue.

-Hmm... Ce sera une vraie boule d'énergie rendue à Disneyland. On ira dans un hôtel pour quelques jours... Un penthouse. Au moins, toutes ces économies sur les chips et les bonbons m'ont fait perdre un peu perdre du poids.

Il ricana avant de doucement embrasser sa douce.

-Je t'aime, tu sais ?

En espérant que tu aimeras !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vacances bien méritées EMILIA (PASSÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Overwatch : The Recall-